Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
Du conflit à l’amour Agrandir l'image

Du conflit à l’amour

SC_59_A09

La majorité des êtres humains veulent vivre dans l’amour véritable. Dans la plupart des couples, par exemple, la relation de départ est fondée sur la recherche d’un amour sincère...
[article de 4 pages]

Plus de détails

Images

2,00 €

En savoir plus

L’éducation de l’âme

Les attitudes extérieures sont l’incarnation de toutes les règles que l’on décide d’appliquer librement, toutes les attitudes bienveillantes et fraternelles qu’on peut avoir. Cette dimension du Travail est nécessaire pour deux raisons. Premièrement, lorsqu’on décide de suivre librement certaines règles, parce qu’on les a comprises, ou lorsqu’on décide de toujours respecter certaines attitudes fraternelles et bienveillantes à l’égard des autres, quoi qu’il arrive et quelle que soit la situation, ces attitudes sont des cordes qui sauvent dans les moments de doute ou de difficulté intérieure. La deuxième raison est que ce travail fait partie de l’éducation de l’âme. Dans certaines traditions, on parle de la purification du cœur. Le travail sur les attitudes extérieures permet de reconnaître tout ce qui, en soi, est bas, inférieur, ignoble parfois, en tout cas laid. En adoptant des attitudes nobles toujours et partout, en suivant certaines règles, on remplace la vanité, les complexes d’infériorité ou de supériorité, l’orgueil, la prétention, l’arrogance, la peur et tout le cortège des attitudes de ce type par des valeurs élevées comme l’humilité, le dévouement, la gratitude, l’endurance, la persévérance, la patience. On remplace des attitudes basses par des attitudes élevées. Il vous faut comprendre la nécessité de cette pratique. Exercez-vous à incarner ces qualités, tout en sachant que s’y exercer ne signifie pas les posséder déjà. Vous en possédez certaines, exercez-vous évidemment à manifester celles que vous n’avez pas.

S’exercer et devenir meilleur

Si vous ne les possédez pas, l’exercice de ces qualités conduit à les posséder, à les maîtriser. On reproche parfois à ceux qui adoptent des attitudes extérieures ne correspondant pas à leur état intérieur d’être des hypocrites. Ce reproche ne peut-être fait que par quelqu’un qui ne comprend ni le Chemin, ni la nécessité de s’exercer à faire des choses meilleures que ce qu’on est, pour devenir soi-même meilleur...


Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

N°59 - Quand l'amour prend soin