Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
Un exemple de gratitude... Agrandir l'image

Un exemple de gratitude...

SC_60_A11

Images

2,00 €

En savoir plus

Pour libérer ce fragment d'âme : la gratitude

Le principe est de reconnaître d’abord sa propre étincelle, sa propre âme. Quand on l’a reconnue, on peut commencer à résonner à l’âme des autres. Ensuite, on voit une étincelle dans tout ce qu’on regarde et on peut libérer cette étincelle prisonnière dans tous les objets et tous les êtres. Le moyen de le faire est la gratitude. Quand tu reconnais qu’il y a une étincelle, en fait un fragment de l’âme divine, dans chaque chose, tu la libères. Alors, la chose peut continuer à être selon sa nature mais, en même temps, l’élément divin commence à exister et tu entres en relation avec lui. Le fait que tu entres dans ce type de relation, et non pas seulement avec les êtres, mais aussi avec les choses, est lié à la présence de cette étincelle, de cette âme. Libérer l’âme, l’étincelle, prisonnière dans la matière, c’est tout simplement entrer en relation supérieure avec elle. Comme avec les êtres : quand tu entres avec les autres en relation supérieure, c’est-à-dire à partir de ton âme, grâce à ce moyen qu’est la gratitude, tu commences à libérer l’âme de l’autre, l’étincelle dans l’autre, et la relation d’âme à âme se crée...