Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
Dans l'arène des moi de l'énnéagramme Agrandir l'image

Dans l'arène des moi de l'énnéagramme

SC_63_A07

  • loader

2,00 €

En savoir plus

Que tous ceux et celles qui ne souhaitent pas entamer un processus de connaissance de soi tournent la page... mais commencer à se connaître, c'est découvrir ses défauts. Il faut partir à leur recherche, les démasquer, en rire et s’en libérer. Neuf principes essentiels L'ennéagramme représente neuf types d'êtres humains correspondant à neuf principes essentiels, qui agissent en nous tous, mais chacun porte en lui un de ces principes plus que les autres, il lui a été inculqué par l'éducation des parents, de l'école, de la société. Inscrite au centre de l'ennéagramme est la phrase : "Tu es bien, bon ou gentil si... (tu as tel comportement)". C’est l’injonction répétée à l'enfant qui l’a reçue comme une idée de la perfection vers laquelle il faut tendre, et même si cette idée est fausse car intégrée par la contrainte, on se sent coupable quand on ne répond pas à cet idéal.

Une succession de masques


Mon éducation a formé ma personnalité et je la conserverai toute ma vie. Elle est composée de multiples moi qui (ré)agissent à leur façon. Nous pouvons incarner d'un moment à l'autre différents personnages ; passer de la joie à la tristesse, de l'enthousiasme à la déprime, de l'amour à la violence, être un bon père de famille, une mère parfaite, mais exploser de colère vis-à-vis d'un collaborateur, etc. À tour de rôle, différents moi dirigent ma personnalité. Chacun, à tour de rôle, me fait agir dans la direction qui lui convient. Parfois avec bonheur, d’autres fois beaucoup moins. Dans mon arène intérieure, le moi dirigiste affronte celui qui a toujours raison. Le moi victime boude pendant que le moi joyeux joue avec le moi rieur. Le moi triste dialogue avec le moi déprimé. Le moi frondeur cherche une bêtise à faire, épaulé par le moi casse-cou, etc. Ils sont 987. Ils nous habitent et s'expriment à travers nous tout au long de nos journées. Regardons-les de plus près, en nous approchant de chaque ennéatype.

Situation


Un village du Loiret, 10h du soir, dans un bus qui doit les emmener à Roissy prendre l'avion pour trois jours d'escapade à Rome. Neuf amis d’enfance qui ont pu laisser conjoints et enfants pour se retrouver comme au bon vieux temps. La pluie n’a cessé de tomber, une montée des eaux a coupé la route. Ils sont hébergés dans une salle de sport que la mairie a mise à disposition des sinistrés.

Ennéatype 1 - le perfectionniste


Responsable, minutieux, il a préparé ce voyage dans le moindre détail. Il a beaucoup travaillé pour se libérer pendant ces trois jours. D’ailleurs, c’est de la folie, ce voyage, avec tout le travail qu'il a à faire ! Et maintenant, ils sont bloqués, il perd son temps...




Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant : Revue N° 63 : Mais qui suis-je ?