Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
Le trait "sexualité" Agrandir l'image

Le trait "sexualité"

SC_58_A10

Le surplus d'énergie sexuelle va soit alimenter les émotions négatives ou les considérations intérieures (ou la gloutonnerie), soit, plus positivement, vous pourrez l'utiliser en vous engageant plus dans l'une des lignes du Travail...

Plus de détails

Images

2,00 €

En savoir plus



Nous allons parler ici de ce qui est à la base de l’amour conscient et à la base de toute vie, mais aussi à la base de toutes les déviations de l’amour. Il s’agit du trait "sexualité" qui, dans son aspect négatif, est appelé "l’abus de sexualité". Pour commencer, voici quelques principes, ou quelques lignes, à propos desquels vous pourrez réfléchir et vous observer.

Normales entre personnes consentantes
Dans l’éducation judéo-chrétienne, le sexe est souvent considéré comme le mal, le péché. Or, c’est faux et il faut combattre toutes les tendances à la culpabilité vis-à-vis de la sexualité, qu’elles proviennent de l’éducation religieuse ou de l’influence parentale, en sachant que les relations sexuelles entre personnes consentantes sont normales. Elles deviennent anormales lorsque s’installe une dépendance sexuelle, qui signifie une identification et un attachement trop grand au corps. Le corps est l’instrument, il ne doit pas être le maître. La dépendance signifie qu’on a trouvé un maître : le corps physique...

L’énergie la plus puissante pour le travail sur soi L’énergie sexuelle est l’énergie la plus puissante dont l’être humain dispose pour un travail sur soi, un travail, comme je le disais, non pas de procréation mais de création...

Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

N°58 - Toujours plus mais jusqu'où ?