Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
De l'avidité à la sérénité Agrandir l'image

De l'avidité à la sérénité

SC_58_A12

Une des caractéristiques de l'avidité est qu'elle crée en soi des addictions. De quoi ne pouvez vous pas vous passer ? Tabac, alcool, drogues, médicaments, troubles alimentaires, jeux, sports, internet, pratiques sexuelles, travail...

Plus de détails

Images

2,00 €

En savoir plus


L’un de nos plus anciens démons
Une caractéristique comportementale largement partagée au sein de l’espèce humaine est l’avidité. Héritage d’une part animale en nous, l’avidité squatte à longueur de temps notre quotidien et son environnement. Nombre de nos attitudes y trouvent leur origine, empoisonnant nos relations à nousmêmes, aux autres, à la vie, et générant en nous une foule d’émotions perturbatrices telles que la colère, l’envie, la jalousie, la frustration, la déprime, l’anxiété… bien loin de la sérénité à laquelle tout un chacun aspire fortement. Une seule certitude : nous sommes tous confrontés au trait de l’avidité. Qu’elle soit d’ordre matériel, instinctif, relationnel, émotionnel, intellectuel et même spirituel, l’avidité agit à tous les niveaux de nos existences, souvent bien malgré nous.
L’économiste et chercheur tchèque, Tomas Sedlacek, émet comme hypothèse que l’avidité est intemporelle, l’insatisfaction quant à ce que nous avons ou ce que nous n’avons pas étant l’un des plus anciens démons de l’humanité. Celui qui veut accéder à plus de sérénité dans sa vie se doit donc d’aborder l’origine de ses souffrances sous l’angle de ce trait de caractère.

Omniprésente dans notre monde de consommation
L’avidité est partout dans notre société. Du nom latin "aviditas", l’avidité désigne un désir excessif de posséder, de consommer, dans un mouvement qui ramène tout à soi...

Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

N°58 - Toujours plus mais jusqu'où ?