Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
Les excès des ennéatypes Agrandir l'image

Violence dans l'éducation

SC_58_A14

Le but de l'école : l'apprentissage de la vie et du travail ensemble, de la citoyenneté, des savoi-être et l'acquisition des savoirs et des savoir-faire...

Plus de détails

Images

2,00 €

En savoir plus

Agir aux racines de la violence
Dans nos classes, nous voyons augmenter la proportion des enfants qui peinent à entrer en relation avec les autres parce qu’ils sont conflictuels ou indifférents ; qui subissent des formes d’exclusion de la part des autres ; qui sont dans l’agitation et ont des difficultés à maintenir leur attention pour se concentrer sur leur travail et leurs apprentissages. Pour beaucoup, la capacité à vivre des relations harmonieuses ou à soutenir l’attention n’est pas suffisante. Ainsi, bien souvent, les conditions préalables et essentielles pour l’acquisition des savoirs et des savoir-faire ne sont pas remplies. À une époque où la croyance est encore répandue parmi les enseignants que "nous ne sommes pas là pour éduquer les enfants", il devient nécessaire, voire essentiel, de repenser les priorités et de réfléchir à la vocation d’une pédagogie équilibrée rendant possible l’une des missions de l’école, c’est-à-dire l’acquisition des savoirs.

À l’origine de la violence
À l’origine de la violence : d’une part, la tripartition de l’être humain et les conditionnements de la vie en société ; d’autre part, le besoin d’attention inassouvi...

Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

N°58 - Toujours plus mais jusqu'où ?