Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
N°59 : Quand l'amour prend soin Agrandir l'image

N°59 : Quand l'amour prend soin

SC_59

Nouveau

Le Science de la Conscience "nouvelle génération" est entre vos mains. Il est exactement en phase avec le thème de cette revue qui est "l’amour qui prend soin".

Celui qui nous invite à dépasser nos limitations. Nous proposons une définition de l’amour décliné en notes colorées dans un "prendre soin" quotidien en pleine conscience, loin des attitudes mécaniques habituelles.

Plus de détails

8,00 €

En savoir plus

EDITORIAL

Chers lecteurs,

Le Science de la Conscience "nouvelle génération" est entre vos mains. Il est exactement en phase avec le thème de cette revue qui est "l’amour qui prend soin".
Oui, nous voulons prendre soin de vous d’abord, nos fidèles lecteurs, avec notre équipe qui travaille depuis des années pour vous offrir le meilleur, prendre soin de nos fournisseurs et partenaires qui nous soutiennent depuis le premier jour, et aussi de la terre que nous allons laisser à nos enfants.
Être cohérent avec les valeurs que nous défendons. Je vous laisse découvrir en détail les raisons du choix de ce numéro en taille réduite, mais concentré avec tout ce que vous aimez.
Il nous semblait important, après cinq numéros consacrés à notre part d’ombre, de faire un tour du côté de la lumière. Surtout de prendre le chemin de la sortie vers le meilleur en nous, afin de contribuer à rendre notre monde, le monde, un peu plus beau. Le "prendre soin" dont il est question ici est très éloigné des clichés à la mode, même si le corps est notre plus précieux outil et qu’il mérite notre respect à sa juste place. Il est temps de donner une autre définition à "prendre soin de soi", qui n’est pas la justification de nos paresses, ni de nos attitudes égocentrées, sous prétexte qu’avant de s’occuper des autres, il faut s’occuper de soi. Il n’est pas question non plus des banalités sur l’écologie, bien que le respect de l’environnement soit un impératif. Il ne s’agit pas non plus des attitudes basiques que n’importe qui peut mettre enoeuvre spontanément avec ceux qu’il aime et encore moins du soin maniaque que nous prenons à chouchouter notre "chez nous". Il n’est pas question non plus de ce qu’on appelle la "conscience professionnelle"commune à tous ceux qui mettent leur bonne éducation au service de leur entreprise. Même le pire d’entre les humains peut prendre soin de son jardin, de son piano, de sa maison, et même être un maniaque de l’écologie ou un perfectionniste dans son travail.
Vous l’aurez compris, il s’agit d’amour. Celui qui nous invite à dépasser nos limitations. Nous proposons une définition de l’amour décliné en notes colorées dans un "prendre soin" quotidien en pleine conscience, loin des attitudes mécaniques habituelles. Dans cet amour-là, il n’y a aucune discrimination, il y a de la compassion, de la douceur, de la patience pour soi, pour les autres, pour le monde. En plus de la bonté qui invite à agir pour le bien, il y a la beauté des mots, des gestes, des pensées, une beauté étendue à tout ce qui existe, sans aucune exclusion.
Prétentieux ? Irréaliste ? Non. C’est un grand but que l’on peut se fixer, sans délai, mais aussi sans pression.

Avec mes plus chaleureuses pensées

Coline d'Aubret

SOMMAIRE

Le message des émotions négatives

Toute émotion négative doit nous dire : "Qu’est-ce que je peux faire de bien maintenant, non seulement pour sortir de mon émotion négative, mais aussi pour une ou plusieurs personnes ?".

La négligence se paie

Le fait de ne pas prendre soin non seulement des choses matérielles, mais aussi le fait de ne pas prendre soin des autres extérieurement, conduit à des maladies physiques, des troubles corporels.

La seule façon d'arriver à soi

La véritable solitude, positive, c’est lorsqu’on interagit avec un autre être humain et qu’on entre réellement en relation parce qu’on prend soin de lui en s’oubliant un peu soi-même.

La meilleure façon de prendre soin de soi ?

Lorsque vous prenez soin de votre négativité en la transformant, non seulement vous prenez soin de vous au meilleur niveau possible, mais vous créez également un champ agréable pour tous ceux qui vous entourent. C’est exactement ce que vous propose le chemin spirituel.

Etre bon avec soi

Aujourd’hui, j’ai arrêté de maltraiter mon corps. Chaque fois que je me souviens de mon but, chaque matin quand je me décide de vivre au meilleur niveau de moi-même, je sais que ce ne sera possible que si je prends soin de mon véhicule.

Face à face avec mon corps

Il était temps de me réconcilier avec mon corps, de cesser de le maltraiter, de signer un traité d’entente cordiale avec lui et de me préoccuper de ses besoins. A la question : "Prends-tu soin de ton corps, véhicule de ton esprit ou du divin en toi ?", la réponse était non. Un choc !

Sois quelqu'un de bien

Tout à l’heure, quand tu quitteras cette table, dès que tu te lèveras pour faire ton prochain pas, tu sauras ce qu’il est bien de faire et tu décideras de faire mal ou de faire bien, de faire ce qui est juste ou ce qui ne l’est pas. Tu décideras d’être bon, ou moins bon, ou même méchant.

Les attitudes extèrieures

Les pratiques extérieures des attitudes, des comportements, des qualités morales ne peuvent être couronnées de succès que si vous comprenez pourquoi vous les pratiquez et que vous les adoptez tout à fait librement.

Du conflit à  l' amour

Les maîtres de sagesse disent qu’il faut prioritairement résoudre les conflits en soi car alors, il est facile de ne plus entrer en conflit avec les autres. La paix intérieure génère la paix extérieure.

Prends soin de ta vie, de tes amis et de ta mort

A trop considérer nos soucis, nous perdons le lien avec la vie et surtout avec ce grand mouvement où vie et mort s’enchaînent.

Prendre soin selon son ennéatype

On peut considérer une vie humaine comme une période pendant laquelle le destin nous a mis en contact avec des influences extérieures (lieu de naissance, culture, parents, éducateurs puis profession, place dans la société) qui nous donnent une possibilité, mais aussi une opportunité d’évoluer et de trouver bonheur et plénitude dans deux domaines.

La considération extèrieure

Vous considérez intérieurement lorsque vous pensez à ce que les autres vont penser ou risquent de penser de vous, ou à ce qu’ils vous doivent et ne font pas.