Emotions et cerveau

2,00 €
TTC
Quantité

Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

N°39 - De l'intelligence émotionnelle à l'Amour



Emotions et cerveau

Idris Lahore

De la nécessité de commencer par se transformer soi-même
Le cerveau est un attracteur

MO : Vous disiez récemment que l’être humain ne pense pas par lui-même, mais plutôt qu’il capte les pensées qui se trouvent dans son propre champ de forces. Pouvez-vous expliquer ?

Oui, l’être humain se prend pour ses pensées, il croit même être ce qu’il pense, alors qu’il ne fait en réalité que capter la plupart des pensées qui l’occupent et il se les attribue alors qu’elles sont simplement dans son champ de forces. Vous savez bien qu’en fonction de ce qui vous préoccupe, ou en fonction du niveau d’être auquel vous vous situez, vous attirez tel ou tel type de pensées. En effet, l’être humain est lui-même un attracteur, c’est-à-dire un lieu de manifestation de la pensée. Plus précisément, le cerveau humain est une structure dans laquelle la pensée peut se manifester et, selon le niveau d’être où il se situe, ou selon l’intensité de ses intérêts, il attire certains champs de forces, il se situe lui-même dans certains champs de forces, et les pensées contenues dans ce champ se manifestent dans son cerveau, s’y reflètent comme dans un miroir. Lui croit qu’il les pense et il les interprète à sa façon, alors qu’il ne fait que les capter et les refléter.

MO : Avec un cerveau pareil, il semble bien difficile de connaître la réalité !

Avec un cerveau pareil, comme vous dites, il est impossible de connaître la réalité, parce que ce cerveau voit le monde selon sa propre spécificité, selon sa propre nature.
Le cerveau est ce qui a permis à l’être humain, depuis environ dix mille ans, de développer les civilisations, mais ce même cerveau est aussi exactement ce qui détruit le monde : c’est avec ce cerveau que les hommes ont inventé tout ce qui pollue la terre, tout ce qui conduit au changement climatique, tout ce qui fait que les individus et les pays se battent entre eux. C’est le cerveau humain qui a créé les nationalités et les religions qui se battent entre elles, ainsi que toutes les théories politiques, économiques ou sociales qui font que les hommes se battent entre eux.
SC_39_A08