Epigénétique et systémie

2,00 €
TTC
Quantité

Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

N°40 - Ce que les Anciens savaient déjà


Epigénétique et systémie


Ou comment la science moderne découvre que nous héritons aussi d’influences environnementales vécues par nos ancêtres…


Dr Clara Naudi

La pratique des constellations familiales, appelées ainsi sous l’impulsion, en Occident, de Bert Hellinger, est parfois présentée comme une pratique novatrice. En fait, cette harmonisation du champ familial par des méthodes spécifiques remonte à des temps très anciens.
Idris Lahore, auprès de qui nous sommes nombreux à nous former aux constellations familiales et systémiques, a reçu sa formation de deux sources traditionnelles : d’une part, les derviches Hakim du Kafiristan, qui transmettaient dans le secret de leur confrérie ce qu’ils appelaient les représentations euphoniques, d’autre part, les sages taoïstes chinois.
C’est à la réunion de ce savoir traditionnel et de la science moderne que cet article peut participer.

Pourquoi pratiquons-nous des constellations familiales ?

Parce que ce qui nous arrive dans notre vie, en particulier nos problèmes, est peut-être de notre fait, peut-être lié à notre enfance, mais peut-être aussi lié à l’influence de l’un des membres de notre système familial, qui peut être un ancêtre défunt que nous n’avons jamais connu. On appelle cela être intriqué avec un des membres de son système familial.
Les constellations nous montrent que les événements qui ont marqué la vie de nos ascendants, de nos ancêtres, peuvent avoir des répercussions dans notre vie, sans que nous en ayons conscience. Nous pouvons avoir, de ce fait, des troubles relationnels avec nos parents, avec nos enfants, nous pouvons être déprimés, avoir des maladies, subir des échecs récurrents, etc. Les constellations nous montrent que, une fois le nœud systémique dénoué, très souvent, notre situation s’améliore, nos problèmes se résolvent, nos maladies régressent ou guérissent, et le succès sourit à nos entreprises.

Caution scientifique

Les intrications, ces liens douloureux entre générations, ne trouvaient pas jusqu’à présent d’explication scientifique. Certes, on trouvera dans l’ADN les marques de maladies héréditaires, comme la mucoviscidose ou l’hémophilie, qui peuvent se transmettre de génération en génération. Mais nulle trace d’intrication dans nos gènes.
Par ailleurs, les généticiens ayant une réelle culture systémique ne semblent pas être très nombreux, pas plus que les constellateurs ayant des connaissances précises en génétique, ce qui ne favorise pas les rapprochements entre eux.



SC_40_A15