La nature tripartite de l'être humain

La nature tripartite de l'être humain

2,00 €
TTC
Le mot "tripartite" signifie que la nature humaine est composée d'un troisième élément : entre le corps physique matériel et l'essence spirituelle subtile, l'être humain dispose d'un psychisme avec ses pensées et ses émotions, que nous appellerons parfois le mental ou encore les centres émotionnel et intellectuel inférieurs.
Quantité

Le mot "tripartite" signifie que lanature humaine est composée d'un troisième élément : entre le corps physique matériel et l'essence spirituelle subtile, l'être humain dispose d'un psychisme avec ses pensées et ses émotions, que nous appellerons parfois le mental ou encore les centres émotionnel et intellectuel inférieurs.

La partie matérielle de l'être humain, son corps physique, a trois centres.
● Un centre du mouvement, qui manifeste notre volonté vers le monde extérieur : bouger, créer, travailler, s’amuser. Il y a des mouvements à l’intérieur aussi, liés à notre anatomie et à notre physiologie.
● Un centre sexuel avec ses énergies de vie ; il nourrit tout le corps physique et permet la créativité et la transmission de la vie.
● Un centre des instincts très proches des instincts animaux, et qui permet la survie individuelle. Tel est l’être humain : un esprit, un corps physique et, au milieu, un psychisme fait de pensées et d’émotions.

Instincts animaux et Traits négatifs du caractère

Les instincts animaux se transforment chez l'être humain en "traits du caractère" et nous parlons généralement de traits "négatifs" du caractère parce qu'ils ont souvent un effet négatif. Par exemple, l'avidité : quelqu'un d'avide veut tout pour lui et souvent dans le conflit, aux dépens d'un autre ou de beaucoup d'autres. Mais l'être humain est capable d'humaniser les instincts animaux parce que, depuis qu'il est sorti de l'état sauvage et a commencé à se civiliser, un élément plus élevé s'est introduit dans ses comportements. L'être humain civilisé ne pense plus à manger et à posséder seulement pour lui ou ses enfants et congénères : il se soucie de partager aussi avec d'autres qui sont dans le besoin.

La triade terrestre corporelle

L’être humain étant un animal "supérieur", il a développé un centre émotionnel qui lui permet d’avoir toutes sortes d’émotions, d’humeurs, de sentiments, et un centre intellectuel qui lui permet de penser. Pourtant, la plupart de ses pensées et de ses émotions sont habituellement liées à son corps physique, ses mouvements, ses actions, sa sexualité et ses instincts. Centre intellectuel, centre émotionnel, centre physique, tel est l'animal humain, que Gurdjieff appelait la "machine" humaine : pensées qui tournent tout le temps, émotions qui montent à la moindre provocation, instincts, sexualité et mouvements sont mécaniques chez la plupart des humains, "mécaniques" signifiant très peu volontaires et très peu conscients.

Une machine habitée par l'esprit.

Cette machine humaine est habitée par un esprit, par une essence spirituelle. Cet esprit a des facultés supérieures de penser, de percevoir et de ressentir, que nous appelons ses qualités : amour, compassion, sérénité, joie et clarté. Ceci signifie bien que nous ne déconsidérons pas les centres dont nous avons parlé parce qu'ils peuvent être habités par l'esprit. Ils ne sont ni inférieurs ni négatifs, ils font partie de la nature humaine. L’esprit, avec ses qualités spirituelles, entre dans un corps physique qui a des instincts animaux, et l'être humain qui veut être réellement lui-même et réellement humain dans ses émotions, ses sentiments et ses pensées, donc dans sa personnalité, peut décider de mettre sa triade physique et corporelle (centre des instincts, centre sexuel et centre du mouvement) sous l'influence de l'esprit. Il peut décider de vivre tout ce qu'il a à vivre au niveau terrestre, mais en réalisant aussi les aspirations de l'esprit qu'il est, donc en incarnant les qualités de l'Esprit : il introduit de la clarté et de la sérénité dans ses pensées ; il introduit de l'amour, de l'amitié, de la compassion, de la joie dans ses émotions et ses relations ; il vit à un meilleur niveau tout ce qu'il fait avec ses trois centres inférieurs : ses mouvements, ses actions, sa créativité, sa sexualité et ses instincts terrestres...




Pour commander la revue N°70 complète
SC_70_A02