Réceptivité et résonance

Réceptivité et résonance

2,00 €
TTC
L'être humain est capable de capter, pour s'en nourrir, une énergie différente de celles de la vie organique de la Terre, une énergie de qualité supérieure et plus subtile. Mais il faut pour cela qu'il sache se mettre dans un état de réceptivité physique, émotionnelle ou intellectuelle. En réalité, ne pas le faire, c’est perdre son temps, gaspiller sa vie et son évolution...
Quantité

En restant au niveau terrestre, il ne se hisse pas au niveau véritablement humain qui peut être le sien : il reste au niveau des autres règnes de la nature : mondes minéral, végétal et animal.

Être réceptif nécessite une disponibilité, une ouverture. Il s'agit pour lui, par exemple, de ne pas être identifié physiquement à sa fatigue ou son état de santé ; intellectuellement de ne pas être enfermé dans des théories ou des idées toutes faites ; émotionnellement de ne pas se laisser emporter par n'importe quelle émotion négative. Lorsqu’on est identifié au négatif dans l’un des centres (intellectuel, émotionnel ou physique), on ne peut pas créer en soi un espace de réceptivité. La maladie, la fatigue, le manque d’envie, la pensée sclérosée, etc., sont des états auxquels vous pouvez décider de ne pas vous identifier et ce d'autant plus facilement que vous avez à l'esprit un but supérieur tel que votre évolution ou le dévoilement de l'esprit que vous êtes dans ce corps animal, que vous vous rappelez la raison essentielle pour laquelle vous faites ce que vous faites. Quand vous vous êtes fixé pour but d'évoluer, de réaliser l'esprit que vous êtes, tout le reste devient très secondaire. Inversement, quand vous accordez plus d’importance à n’importe quel petit détail mécanique qui affecte votre pensée, vos émotions ou votre corps physique, vous gâchez votre vie et vos possibilités d'évolution. C'est malheureusement ainsi que vivent la plupart des êtres humains la plupart du temps, et c'est la raison pour laquelle si peu évoluent et s'éveillent à leur véritable nature.

Se mettre au diapason

Hier encore, j’expliquais à quelqu’un que l’univers est fait d’une énergie, qu'il est même peut-être cette énergie, et que cette énergie évolue à travers le temps, à travers l’espace, à travers les mondes, à travers les cosmos. Autrefois, les gens l'appelaient Dieu ou l’Esprit… L’être humain est capable de recevoir en lui cette énergie supérieure (spirituelle ou divine) s’il crée les conditions. Cette énergie étant celle qui structure les mondes, qui donne vie aux mondes, il faut être soi-même structuré pour la recevoir. Autrefois, ceux qui avaient des connaissances ésotériques l’appelaient l’harmonie des mondes. Pour que l’être humain puisse résonner à l'harmonie des mondes, il doit se mettre au diapason.




Pour commander la revue N°70 complète
SC_70_A04