Qui voulez-vous être ?

Qui voulez-vous être ?

2,00 €
TTC
Vous avez un choix à faire : que voulez-vous développer en vous ? Que voulez-vous faire évoluer en vous ? Vous avez une idée ?  Oui, la sincérité ou l’honnêteté avec soi-même par l’observation, pour accéder à la connaissance de soi. Telle est la base du comportement juste avec les autres, qui se manifeste dans quelques attitudes telles que la bienveillance, le partage et la non-exclusion...

Personnalisation

N'oubliez pas de sauvegarder votre personnalisation pour pouvoir l'ajouter au panier
  • 250 caractères max
Quantité

Un choix à faire

Vous avez un choix à faire : que voulez-vous développer en vous ? Que voulez-vous faire évoluer en vous ? Vous avez une idée ?

Auditeurs : La bonté, l’ouverture, la générosité,le respect, la compassion, la compréhension, le pardon, la patience, la tolérance, la bienveillance,l'amour, l’honnêteté avec soi-même…


Oui, la sincérité ou l’honnêteté avec soi-même par l’observation, pour accéder à la connaissance de soi. Telle est la base du comportement juste avec les autres, qui se manifeste dans les quelques attitudes que vous avez citées et il y en a des dizaines d'autres. Ceux d’entre vous qui ne se sont pas donné pour but de développer au moins l’une de ces qualités n’arriveront à rien. C'est le choix que vous avez. Vous avez le choix entre ces attitudes qu'on qualifie de nobles et d’autres qui sont petites, viles et mesquines. La question qui se pose tous les jours à vous est : qui voulez-vous être ? Que voulez-vous développer en vous : les qualités que vous avez citées ou bien votre égoïsme, votre bassesse, votre vulgarité ? Vous êtes devant ce choix. Vous n'avez cité que des qualités qui relèvent de la noblesse, de la grandeur. Des qualités qui, si elles sont appliquées, vous transforment et révèlent ce qu’il y a de plus grand, de plus beau, de plus vrai en vous. Le chemin que j'enseigne s’adresse à cela en vous et nos méthodes de travail ont pour but de le révéler ou de le nourrir.

Parce que cette qualité vous manque

Si vous décidez d'incarner au moins l'une de ces qualités, ne le faites pas parce que quelqu’un vous a dit que c'est bien d'avoir la gratitude, l'humilité ou le courage, mais parce que vous, à travers votre observation et donc votre connaissance de vous, avez vu qu'elle vous manque et qu'elle est plus belle, plus grande que ce que vous êtes aujourd'hui. Si, par votre observation, vous avez vu et compris votre situation et commencé à développer ce qui vous manque, vous êtes sur ce chemin. Mais soyez conscients que beaucoup des qualités que que vous avez citées font partie des idéaux qu’on vous a inculqués, elles ne font pas vraiment partie des qualités dont vous voyez qu’elles vous manquent. Cherchez-les dans votre façon de penser : y sont-elles ? Pensez-vous plutôt généreusement ou égoïstement, petitement ? Avec discernement ou avec une pensée. embrouillée ? Observez vos émotions : sont-elles ouvertes sur les autres ? Quelles sont les émotions qui vous habitent le plus souvent ? Est-ce la paix et la sérénité, ou l’agacement, l’énervement et la colère ? Et dans vos attitudes ? Vous conduisez-vous avec bienveillance, avec respect, avec une certaine distance face aux choses, ou de façon avide, fermée, peureuse ? Regardez et ne vous culpabilisez pas parce qu’on vous a dit qu’il fallait être tout ce que vous avez cité de beau et de noble. Voyez où une qualité vous manque, combien elle vous manque, et seulement alors, faites le choix. Décidez qui vous voulez être. C’est ce qui produira en vous une énergie subtile et permettra à votre Moi réel de se manifester. Si vous adoptez ces comportements par imitation ou par conditionnement - parce qu’on vous a dit qu’ils étaient bons et beaux, et que vous vous sentez coupables quand vous ne les adoptez pas -, vous ne produirez pas cette fine énergie qui vous construit. Ce qui produit cette énergie supérieure, la substance qui nourrit votre âme en réalité, c’est de voir le manque en vous et de décider volontairement d’agir pour combler ce manque, pour créer ces qualités en vous, pour commencer à penser autrement, à ressentir autrement, à parler autrement, à agir autrement. Parce que vous voulez arrêter d'être mécaniques, parce que vous en voyez le besoin réel en vous et parce que vous en voyez aussi le besoin dans le monde. Alors seulement, vous créez cette substance fine qui permettra à votre nature supérieure, à votre esprit, de s’incarner en vous. Vous serez reliés avec ce qu’il y a de plus profond en vous et vous ne vivrez plus à partir de vos moi haineux, peureux, jaloux, etc. ; vous commencerez à vivre à partir de votre esprit, qui a déjà toutes les qualités...




Pour commander la revue N°70 complète
SC_70_A05
1000 Produits