Une conscience morale endormie

2,00 €
TTC

Le Chemin consiste à découvrir tous les conditionnements de la morale acquise et à les repenser, pour en garder peut-être certains éléments parce qu’ils sont bons et en rejeter d’autres, afin d’acquérir une véritable conscience morale, débarrassée de la culpabilité qui caractérise la morale acquise, c’est-à-dire la fausse morale...

Quantité

Les tampons, un mécanisme protecteur  La Psycho-Anthropologie enseigne que l’être humain naît avec son essence, que celle-ci croît un peu pendant un, deux ou trois ans, mais qu’elle est très vite recouverte par la personnalité, en particulier par les aspects négatifs de celle-ci, que nous appelons la fausse personnalité. Dans la personnalité se trouve tout ce que vous avez appris et qui vous permet aujourd’hui d’être relié à la vie ordinaire : votre éducation familiale ou scolaire, les expériences que vous avez faites, les talents et compétences que vous avez pu développer. Tout ceci forme votre personnalité, qui recouvre de plus en plus votre essence. Mais l’essence est ce que vous êtes réellement au fond de vous-même, elle est votre conscience véritable, et la personnalité n’est que l’habit que vous avez mis par-dessus et qui l’a peu à peu recouverte à tel point que vous ne savez même plus qu’elle existe. Si vous étiez conscient de votre conscience réelle, vous vous comporteriez toujours de façon juste, c’est-à-dire à la fois consciemment et avec une conscience morale véritable, avec le sens de ce qui est juste, bon, vrai. Si tous les êtres humains vivaient à partir de leur essence, ce serait le paradis sur Terre !...

Pour lire la suite, commandez cet article...


Pour commander la revue complète, cliquez sur le lien suivant :

N° 53 - Conscience où es-tu ?

SC_53_A10