Les pensées pendant la méditation

Les pensées pendant la méditation

2,00 €
TTC
Ne confondez pas penser et observer : il y a des gens qui pensent toute la journée, ils réfléchissent, ils analysent, ils ont des regrets, des remords, s’accrochent au passé ou se projettent dans le futur, jusqu’à la névrose parfois. Lorsque vous méditez, ce qu’il faut faire, c’est simplement vous regarder en train de penser...

Quantité

1. Ne pas confondre penser et méditer

Lorsque vous méditez, ce qu’il faut faire, c’est simplement vous regarder en train de penser. Pour cela, il faut capter le moi observateur en vous, vous glisser en lui. Il est relativement facile de le faire à un moment où vous écoutez ce que dit quelqu’un ou à un moment où vous êtes en train de parler à quelqu’un. Un moment privilégié pour l’observation des pensées est la méditation. Non pour s’arrêter sur les pensées, mais pour les voir surgir, passer, revenir, tourner sans cesse, vous rattraper. De plus, pendant la méditation, vous mettez une opposition à vos pensées en vous concentrant sur votre respiration (ou sur un mantra ou une stance) et vous voyez encore mieux à quel point vos pensées viennent perturber ce que vous avez décidé de faire. Il peut y avoir en vous un moi qui lutte pour rester centré sur la respiration, et les pensées qui viennent et veulent l’en empêcher, mais vous n’avez pas besoin de vous occuper du mécanisme des pensées : il se déroule tout seul. Votre travail consiste simplement à revenir sans cesse à votre respiration et, si vous faites correctement ce travail, l’ob- servateur peut s’installer. Il se passe en fait un phénomène très particulier : l’être humain semble être une unité parce qu’il est complètement identifié à une chose ou une autre, pour laquelle il se prend - il est identifié à ses pensées, à ses émotions, à ce qu’il fait ou ressent, etc - ; pendant la méditation, il devient multiple, ne serait-ce que pour prendre une distance, pour se séparer de ses émotions, de ses pensées ou de ce qu’il fait.

2. La fonction des pensées

Les pensées ont une triple fonction pour l’être humain. Elles sont utiles pour le fonctionnement de la vie de tous les jours. Elles sont un rempart contre l’inconscient. Elles s’opposent à des remontées brutales de traumatismes de l’enfance, de tensions ou de refoulements qui risquent de fortement perturber. Elles protègent contre l’énergie puissante de l’esprit, qui risque de provoquer une véritable "explosion" dans le cerveau des êtres humains non préparés à l’accueillir. La méditation a pour but de trouver l’esprit derrière les pensées qui défilent dans un  flot continuel et automatique...




Pour commander la revue N°65 complète
SC_65_A09