La loi de cause à effet

La loi de cause à effet

2,00 €
TTC
L’homme ordinaire, et ceci représente la majeure partie de l'humanité, vit en fonction de ses besoins matériels terrestres, que ce soit en fonction du physique (homme n°1), de l’émotionnel (homme n°2) ou de l’intellectuel (homme n°3). Lorsquun tel homme reçoit des influences plus élevées - d’ordre artistique, intellectuel ou religieux - il peut être amené à entrer sur un chemin spirituel
Quantité


Imaginez tout ce que vous avez déjà pensé de faux ou de mal...

Vous ne pouvez pas changer en restant le même, mais on met longtemps à comprendre cette lapalissade ! Rappelez- vous que vous n’êtes pas cette personnalité pour laquelle vous vous prenez. Une autre instance existe en vous qui, elle, est réelle : votre essence spirituelle, re et sur Terre de votre esprit. Si vous voulez que votre vie et celle de ceux qui vous entourent soient meil- leures, c’est simple : arrêtez de semer des graines négatives par vos pensées, vos paroles et vos actions.


Les actions néfastes

Les actions néfastes physiques sont au nombre de trois :

La première est de tuer un être vivant, le principe étant que celui qui tue sera tué. Il vaut mieux aussi éviter de consommer de la chair animale, mais ceci est laissé à la libre décision de chacun.

Deuxième action néfaste : voler, car qui vole sera volé. Vous prenez quelque chose qu’on ne vous a pas donné, qui ne vous appartient pas : on vous le retirera un jour, dans cette vie ou dans une autre. Vous pouvez aller un peu plus loin : commencer à donner, à partager, devenir généreux au niveau intellectuel, émotionnel et matériel.

Troisièmement, la sexualité non consentie, l’abus de sexualité. Il est facile d’y remédier : en pratiquant le respect dans ce domaine.


Les actions néfastes de la parole

Le mensonge conscient, la médisance et la calomnie, les paroles qui sèment la discorde, les paroles oiseuses, frivoles et inutiles. Toutes produisent un nouveau karma qui vous reviendra. Arrêtez de critiquer ce qui ne va pas et parlez de ce qui va bien. Au lieu de créer la discorde, soyez un facteur de paix. Ne devenez pas complice de celui qui parle en mal d’un autre. Apprenez à utiliser vos paroles plus consciemment. Pourquoi les utiliser à dire du mal ou des choses inutiles ? Il est facile de préférer utiliser la parole pour faire du bien, dire du bien, réconcilier, apaiser les conflits. Ce travail sur la parole devrait même devenir une hygiène de vie et vous pourriez prendre la même décision sur les autres points que nous avons évoqués. Le temps que vous passez en paroles inutiles et à tout ce que nous avons cité précédemment, c’est le temps de votre vie, la valeur que vous donnez à votre vie ; votre vie est ce que vous en faites. Le temps de votre vie est mesuré et vous perdez votre vie, vous laissez  ler votre vie, vous passez votre temps à nourrir votre personnalité. Lorsque vous aurez commencé à réellement comprendre que vous êtes un esprit incarné pour un temps dans un corps physique, votre vie deviendra un peu plus précieuse et un peu plus vraie...



Pour commander la revue N°67 complète
SC_67_A03