Karma et rencontres humaines

Karma et rencontres humaines

2,00 €
TTC
On peut compenser beaucoup immédiatement dans sa propre âme lorsqu'on ressent la douleur ou la souffrance qu'on vient de causer à quelqu'un et qu'on est animé d'un mouvement de compensation ou de réparation : c'est comme si un équilibre se faisait de nouveau pour soi-même. En faisant souffrir quelqu'un, on est devenu un peu plus mauvais soi même...

Personnalisation

N'oubliez pas de sauvegarder votre personnalisation pour pouvoir l'ajouter au panier
  • 250 caractères max
Quantité


Retrouver le lien

Tout au long de l’évolution des civilisations, les êtres humains se sont peu à peu émancipés de la pression de leurs groupes d’appartenance (peuple, tribu, religion, famille), mais cette individualisation les a amenés à être de plus en plus isolés, de plus en plus solitaires, même lorsqu’ils sont avec d’autres. Beaucoup, aujourd’hui, sont à la recherche du chemin de retour vers l’autre, d’un contact réel, d’un lien profond avec l’autre. Le mot "religion" vient d’un mot latin signi ant : "Lier de nouveau, relier". L’être humain, ayant chuté trop profondément dans la matière, a perdu le lien avec le monde spirituel, le divin ou Dieu, par ce qu’on appelle le péché originel. Mais il peut aujourd’hui retrouver ce lien spirituel dans sa rencontre avec un autre être humain. Relier deux esprits entre eux, tel est le sens de toute religion véritable. La religion est la perception du sacré de l’esprit, le sien propre et celui de l’autre et, pour mieux le comprendre, il est nécessaire de saisir le sens de la rencontre, en particulier du point de vue karmique.

Les maîtres du karma

Le karma d’une vie est formé entre la mort et une nouvelle naissance par l’individu lui-même, avec l’aide d’entités infiniment supérieures à ce qu’est capable de saisir l’entendement humain. Dans les religions chrétiennes, on les appelle des anges, des archanges ou des séraphins ; d’autres religions les appellent des dieux ; d’autres encore les guides ou les maîtres du karma. Imaginez : vous avez trente ou cinquante ans et vous rencontrez quelqu’un pour la première fois. Comment cette rencontre est-elle possible ? Toute votre vie s’est organisée pour vous amener à ce moment-là ! Si votre vie s’était déroulée différemment, vous ne seriez pas arrivé à cet endroit et ce moment. Cette rencontre était inscrite dans votre karma et toutes les contingences de votre vie vous y ont amené. La complexité est telle qu’elle dépasse in niment votre entendement, mais vous pouvez en repérer certains éléments : vous avez certaine- ment compris, en regardant votre vie, que tel événement vous a amené à prendre une décision qui vous a amené à tel endroit, etc., dans un enchaînement de causes et de conséquences. Votre vie est beaucoup plus compliquée, il y a eu beaucoup d’événements, vos études, votre métier, vos maladies, des dizaines ou des centaines de rencontres. C’est tout cela qui s’est organisé pour vous amener à ce moment précis. Pour que tous ces événements aient pu avoir lieu, il a fallu qu’une intelligence supérieure règle le tout, évidemment en fonction de vos incarnations passées puisque les événements d’aujourd’hui en sont la conséquence. Arrivez-vous à imaginer l’intelligence ou la sagesse nécessaire pour mettre tout cela en œuvre ? Pour qu’un événement, qui est la conséquence d’un karma d’une vie antérieure, vous arrive aujourd’hui, il a fallu que toute votre vie soit organisée pour aboutir à cet événement ! Sans oublier que, dans votre vie, d’autres vies interfèrent qui ont la même complexité...



Pour commander la revue N°67 complète
SC_67_A06
1000 Produits