Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
Une bougie pour l’humanité Agrandir l'image

Une bougie pour l’humanité

SC_68_A09

Rappelez-vous ce que nous disait Selim Aïssel : « Dans les décennies à venir, l’humanité sera confrontée à une situation pire que tout ce qu’elle a déjà connu. Tous ceux qui disent savoir - les scientifiques, les  financiers, les politiques, les économistes, les sociologues, etc. - ne savent rien de ce que sera demain...»

Plus de détails

  • loader

2,00 €

En savoir plus

Pas de quoi s'affoler

Rappelez-vous ce que nous disait Selim Aïssel : « Dans les décennies à venir, l’humanité sera confrontée à une situation pire que tout ce qu’elle a déjà connu. Tous ceux qui disent savoir - les scientifiques, les  financiers, les politiques, les économistes, les sociologues, etc. - ne savent rien de ce que sera demain, mais les êtres humains se sont laissés diriger par eux comme ils se laissaient autrefois diriger par les chefs religieux qui ne savaient rien non plus. Le genre humain s’est laissé imposer un savoir illusoire et il récolte maintenant les conséquences de l’arrogance et de l’ignorance de ces gens.» Mais il n’y a pas de quoi s’affoler : le genre humain a réussi à survivre malgré toutes les dif ficultés. Il a rencontré des conditions difficiles, des microbes difficiles, des virus difficiles, des pollutions difficiles. Il a risqué sa vie dans les automobiles, les trains et les avions. Le même processus continue mais, au lieu que ce soient de petites catastrophes individuelles, il y aura de grandes catastrophes pour les peuples. Certains, et ils sont nombreux, les connaissent déjà : ceux qui sont dans les guerres ou qui souffrent de la faim et de la soif dans le monde.

La vie : une aventure intéressante

Nous savons maintenant qu’il faut arrêter de croire tous ces soi-disant experts qui disent savoir. Ils ne savent rien et (je cite Selim Aïssel) "nous ne savons rien, mais nous pouvons être des chercheurs de vérité et nous ne pouvons pas asséner de grandes idées spirituelles au monde alors que le monde n’est absolument pas prêt à les recevoir. Il faut prendre le monde comme les personnes, exactement à l’endroit où ils sont. Nous faisons partie de ce monde, nous ne sommes pas contre ce monde, nous ne sommes pas opposés à lui, nous sommes en plein dedans et c’est à partir de cet endroit qu’il faut agir,chacun au mieux de ce qu’il comprend, de ce qu’il est, et de ce qu’il est capable de faire. La vie humaine a toujours été et reste une aventure intéressante, et la dif culté n’est pas ce qui doit nous faire peur". Autrefois, les gens étaient manipulés par ceux qui les menaçaient de l’enfer et du purgatoire. Aujourd’hui, ils sont manipulés par ceux qui leur ont promis la croissance, le développement, etc. Toujours le même cinéma. Mais la vie humaine reste une aventure intéressante, surtout si on s’intéresse un peu aux autres. Et si, ensuite, on fait quelque chose de bien pour eux, elle devient encore plus intéressante. La vie est belle, même quand elle est difficile, même quand elle est douloureuse."Le but de la Psycho-Anthropologie est de mettre à jour le Chemin le plus clair, le plus conscient, pour libérer l’être humain des imperfections qui le maintiennent prisonnier et l’empêchent d’évoluer. C’est aujourd’hui plus urgent encore que par le passé, pour toutes sortes de raisons que j’ai souvent évoquées. L’une est la puissance actuelle des médias : aujourd’hui, les moyens de communication sont des moyens de propagande et certainement le plus grand danger qui menace l’humanité, parce qu’on est dans la possibilité de transmettre un message, un conditionnement, à la terre entière en quelques instants. Jamais dans le passé, il n’a été possible de manipuler l’ensemble de la terre".

Pour que l’espace entier s’éclaire

De grandes forces spirituelles sont à l’œuvre dans l’évolution des êtres et des mondes. Elles se disputent parfois et entraînent les êtres humains dans un tourbillon qui les perturbe quelque peu. Néanmoins, l’être humain est créateur, il peut avoir une influence dans ce grand jeu, il peut être le grain de sable qui empêche certaines forces destructrices d’arriver à leur but. Il suffit d’une bougie pour éclairer toute une pièce. Il suffit d’un être humain conscient quelque part pour que tout soit éclairé, même si la masse est constituée d’ignorants ou de gens sans réelle volonté de prendre conscience de ce qui est en train de se passer. Il suffit d’un homme ou d’une femme qui s’éclaire pour que l’espace entier s’éclaire de nouveau. Mais ce jeu de forces spirituelles qui dépassent l’esprit humain, il faut aussi apprendre à le connaître : ceci permet de devenir un peu plus humble et, en même temps, de voir la grandeur possible de l’évolution humaine dans l’évolution du monde et des mondes...

Pour commander la revue N°68 complète