Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
Ennéatypes et réussite Agrandir l'image

Ennéatypes et réussite

SC_68_A10

Chacun a une idée de ce qu’est la réussite et cette idée semble dépendre de la conception qu’on se fait non seulement de la vie, mais aussi de la mort. Celui pour qui la mort représente une fin définitive après laquelle il n’existe rien essaiera certes de progresser mais seulement matériellement et surtout de profiter de toutes les occasions qui se présentent à lui...

Plus de détails

  • loader

2,00 €

En savoir plus

Des conceptions différentes

Chacun a une idée de ce qu’est la réussite et cette idée semble dépendre de la concep- tion qu’on se fait non seulement de la vie, mais aussi de la mort. Celui pour qui la mort représente une  n dé nitive après laquelle il n’existe rien essaiera certes de progresser mais seulement matériellement et surtout de pro ter de toutes les occasions qui se présentent à lui.D’autres ont la conviction qu’il existe en l’être humain une dimension spirituelle donc, évidemment, une toute autre concep- tion du monde, de la vie, de la réussite, etc. Ils auront probablement tendance à développer l’être plus que l’avoir.

Voyant où j’en suis...

L’ennéagramme a été présenté de multiples fois dans les pages de Science de la Conscience. La psychologie de l’ennéagramme est, comme on le dit aujourd’hui, "orientée réussite" ou "orientée solution" en proposant à chacun de se demander : "Voyant où j’en suis, vers quoi est-ce que je décide d’aller ?".

Premier niveau :suivre ses conditionnements

Au niveau ordinaire, l’ennéagramme est utilisé pour dépasser les blocages de la personnalité. Le conditionnement issu de l’éducation et des expériences de la vie se traduit chez chacun d’entre nous par l’une des neuf phrases ci-dessous. Il éveille notre  erté quand nous avons l’impression que nous avons réussi à prouver à nous-même et aux autres que nous sommes "conforme" à ce que, pensons-nous, le monde attend de nous. Si, au contraire, nous ne réussissons pas à être "conformes", nous ressentons de la culpabilité, de l’insatisfaction ou de la honte.
●  Ennéatype 1 : "Je suis droit et travailleur". Il ne s’agit pas ici de critiquer les personnes car être droit et travailleur peut être considéré comme une grande qualité. Mais, comme elle est imposée de l’extérieur, elle entraîne son lot de tensions physiques, d’émotions négatives et de pensées critiques vis-à-vis de soi et des autres.
●  Ennéatype 2 : ...
...

Pour commander la revue N°68 complète