Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
N°70 : Psychologie spirituelle Agrandir l'image

[PDF ]N°70 : Psychologie spirituelle

SC_70_PDF

  • La Terre, le Ciel et l'Humanité
  • Réceptivité et résonance
  • Le vrai développement personnel
  • Le bonheur est entre nos mains
  • Qui voulez-vous être ?

Plus de détails

  • loader

8,00 €

En savoir plus

EDITORIAL

Chers lecteurs,

Il y a peu de temps, après une période d’immobilisation forcée, il a fallu que je me mette enfin sur mes pieds. C’était un évènement à la fois attendu et appréhendé. Je me souviendrai toujours du contact de mon talon avec le sol, puis doucement le déroulement des pieds vers l’avant, enfin la lenteur du lever, doucement, jusqu’à être debout, complètement. La tête s’est redressée avec lenteur, j’ai regardé droit devant moi, j'ai vu le jardin, j’ai levé la tête vers le ciel et j’ai été submergée de fierté d’être là, debout, droite, entre la terre et le ciel. Je me suis sentie pleinement humaine et en gratitude pour cette vie. En écrivant cet édito, je repense à cet instant comme à une nouvelle naissance et je suis persuadée qu’elle peut se vivre aussi intérieurement, lorsque le corps ne peut le faire, et que c’est sans doute cette sensation d’être un humain entre la Terre et le Ciel qui peut donner cette force intérieure devant les épreuves. Ce numéro propose un moment de réflexion et de découverte, chacun pouvant puiser dans les différents articles de quoi se souvenir de qui il est, de la chance que nous avons en tant qu’humains d’être vraiment libres, cette liberté qui se trouve ennous à condition de réaliser que nous sommes enfermés en nous-mêmes, tout comme celui qui ne peut pas bouger. C’est notre condition actuelle.
Rien n’est facile, pas plus de se libérer de nos souffrances physiques à l'heure décidée par le karma, que de nos souffrances émotionnelles inscrites dans notre destin. Dans les deux cas, nous sommes libres de les dépasser et de regarder devant nous la grandeur de ce qui nous attend si nous le voulons. Tout comme le corps se déroule centimètre par centimètre pour se mettre debout, nous pouvons nous alléger d’instant en instant de nos conditionnements, de nos enfermements, de noscroyances et mauvaises habitudes.
Dans ce numéro, vous lirez qu’il faut avoir des buts, décider qui l’on veut être, savoir entrer en résonance avec ce qui nous dépasse, renouer des relations harmonieuses avec les autres et, aussi, vouloir affronter le face-à-face avec nos illusions.

Je vous souhaite de faire ce voyage vers ce qui est de toute façon présent en vous et quine demande qu’à vous inonder d’amour, de compassion, de joie et de sérénité, dans la clarté : l’esprit que vous êtes réellement. Avec gratitude pour ceux qui ont écrit dans ce numéro, à l’équipe qui met toute son énergie pour vous offrir cette revue de qualité depuis tant d’années. Et à vous qui êtes nos fidèles lecteurs.

Chaleureusement,

Coline d’Aubret

"Vois la plante ! Elle est papillon enchaîné par la terre. Vois le papillon ! Il est la plante libérée par le Cosmos"
-  Rudolf Steiner

SOMMAIRE

La Terre, le Ciel et l'Être humain

Quand je ferme les yeux, je sais que je suis là, avec les pieds bien sur terre, mais ma tête me permet de regarder vers le Ciel. Je suis cet être humain assis ou debout, mais pas comme les animaux dont la tête regarde vers le sol. Je suis différent des animaux : j'ai les pieds sur terre et je peux regarder vers le ciel.

La nature tripartite de l'être humain

Le mot "tripartite" signifie que la nature humaine est composée d'un troisième élément : entre le corps physique matériel et l'essence spirituelle subtile, l'être humain dispose d'un psychisme avec ses pensées et ses émotions, que nous appellerons parfois le mental ou encore les centres émotionnel et intellectuel inférieurs.

Comme un fétu de paille

Gurdjieff disait que l'influençabilité est la pire tare des êtres humains. Comprenez-vous pourquoi ? Vous savez bien qu'une simple remarque, même de la part de quelqu'un que vous n'estimez pas particulièrement, peut complètement vous déstabiliser et vous faire changer d'humeur : une parole, un geste, un regard et, en vous, tout est déstabilisé, vous êtes balayés comme un fétu de paille...

Réceptivité et résonance

L'être humain est capable de capter, pour s'en nourrir, une énergie différente de celles de la vie organique de la Terre, une énergie de qualité supérieure et plus subtile. Mais il faut pour cela qu'il sache se mettre dans un état de réceptivité physique, émotionnelle ou intellectuelle. En réalité, ne pas le faire, c’est perdre son temps, gaspiller sa vie et son évolution car, restant au niveau terrestre, il ne se hisse pas au niveau véritablement humain qui peut être le sien : il reste au niveau des autres règnes de la nature : mondes minéral, végétal et animal.

Qui voulez-vous être ?

Vous avez un choix à faire : que voulez-vousdévelopper en vous ? Que voulez-vous faire évoluer en vous ? Vous avez une idée ?  Oui, la sincérité ou l’honnêteté avec soi-même par l’observation, pour accéder àla connaissance de soi. Telle est la base du comportement juste avec les autres, qui se manifeste dans quelques attitudes telles que la bienveillance, le partage et la non-exclusion. Ceux d’entre vous qui ne se sont pas donné pour but de développer au moinsl’une de ces qualités n’arriveront à rien...

Présent au présent

Si la plupart des gens ne peuvent pas être joyeux, sereins ou heureux, c'est parce qu'ils sont prisonniers du temps. Ils ne sont que rarement dans le présent. Soit ils sont dans le passé, qui les rattrape constamment avec leurs regrets et leurs rancoeurs, soit ils sont dans le futur, avec leurs soucis, leurs peurs ou leurs attentes. Or la vie réelle se déroule ici et maintenant, et le seul moyen d'être heureux ou serein, c'est de prendre plaisir à ce qu'on fait, en se glissant dans la clarté, l'intelligence, la sagesse et l'amour de ce qui est et de ce qu'on est en train de faire.

Respirer pour être relier

On dit généralement que ce qui faitun lien entre les hommes est de nature émotionnelle : je t’aime, tu m’aimes, nous sommes des amis... Mais, au-delà de ce lien émotionnel, un autre élément de nature relationnelle unit les hommes sans qu’ils ne s’en rendent compte et même quand ils ne s'aiment pas : ils respirent le même air ! L’air relie. Il est - malgré eux - un élément unifiant entre les êtres humains. Or, leur respiration contient leur vie émotionnelle. L’air est donc chargé de toutes les émotions qui vivent en eux...

Respirer pour être relier

La manière la plus simple et la plus directede se sentir droit physiquement et de travailler la rectitude morale qui va de pair, c’est de vis er un but plus grand que soi. Ceux qui ne se fixent pas un but qui les dépasse ne peuvent pas découvrir la verticalité, la droiture. La chose essentielle - pour la vie ordinaire comme sur le chemin - est d’avoir des buts. Sinon, vous resterez dans une insatisfaction qui finira par vous conduire à la dépression.

Le symbole de la croix

La plupart des gens connaissent le symbole de la croix et y voient la relation de l’être humain avec ce qui est plus élevé, son aspiration vers le haut, et avec son incarnation incarnation terrestre, tout le travail à faire de façon pratique, notamment en lien avec les autres êtres humains. Mais la plupart oublient complètement ce que peut signifier le point de rencontre des deux lignes, point de rencontre signifiant lieu de rencontre, d’échange, de communication.

Lien entre l'intérieur et l'extérieur

Pour harmoniser votre structure intérieure,vous devez déjà vous libérer de toutes les tensions physiques et psychiques qui vous sclérosent. J’ai expliqué récemment à quelques-uns que le mouvement est la nature même de la vie, donc l'expression est nécessaire. Le mot "ex-pression" signifie "pression vers l’extérieur". Normalement, tout bouge à l'intérieur de vous, jusqu'à la moindre de vos cellules, il y a toujours du mouvement. Quand le mouvement est arrêté, donc quand il n’y a pas d'expression,il se crée une tension qui génère une maladie.

Relations harmonieuses

Beaucoup de gens parlent d'amour, beaucoup essaient de comprendre l'amour, de trouver l'amour, certains essaient même de le donner, de l'introduire dans le monde. Pourtant, si nous regardons l'évolution du monde, force est de constater que la façon dont les individus ou les organisations ont essayé d'introduire l'amour dans le monde a finalement mené à son contraire...

Les ennéatypes et leur lien

Chacun se fait une idée du bonheur en fonction de ses expériences, de son éducation, de ses conditionnements, et finalement de son ennéatype qui repose sur tous ces éléments. Beaucoup cherchent une forme de bonheur liée à l’avoir et à la satisfaction de leur ego. Or le chemin de l’ego est celui du refus, des exigences, du conflit, de l’opposition aux autres...

La reliance spirituelle

Vous pouvez vous relier à n’importe quel moment de la journée et dans n’importe quelle situation. Au début de chaque activité ou lorsque vous allez rencontrer quelqu’un, reliez-vous à ce qui vous dépasse : votre Maître si vous en avez un, un enseignement spirituel si vous en suivez un, Dieu s'il existe, l'Esprit, peu importe, mais quelque chose qui vous dépasse et qui, d'en haut, vous inspirera et vous donnera sa force...

Du Ciel vers la Terre

Depuis toujours, je perçois la présence d’un élément spirituel supérieur et, lorsque j'étais enfant, je croyais que tout le monde ressentait cette présence. C'était une réalité que je vivais vraiment et j'ai mis du temps avant de me rendre compte que ce n'était pas une réalité pour tout le monde. J'étais dans une espèce de naïveté. Lorsque j'ai commencé à animer des stages de Samadeva et que, pour ouvrir le champ de la reliance à ce qui nous dépasse, je parlais de la Force que nous pouvons accueillir parmi nous, je croyais que tout le monde vivait cela...

Pourquoi vivre longtemps ?

Allez-vous vivre longtemps ? Selon lemonde médical, notre espérance de vie est influencée à concurrence de 25% par nos gènes, tandis que le mode de vie intervient pour 75%. Si vos parents ont vécu plutôt vieux, vous venez de faire un quart du chemin vers la vieillesse potentielle. Pour le reste, selon la science, tout dépendra de votre façon de vivre...