Le coeur qui résonne

Le coeur qui résonne

2,00 €
TTC
Pour comprendre la cohérence cardiaque

Quantité

Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

Les neurones miroirs


Docteur David O’Hare médecin,
psychothérapeute

Une révolution en marche
Sommes-nous à l’aube d’une révolution ? Révolution qui ne séparerait plus la tête du corps, mais qui les rassemblerait en une entité humaine ? Les révolutions ont ceci de particulier qu’elles tournent en rond pour revenir aux prémices. Sciences humaines et sciences dites exactes, neurosciences, neurocardiologie et autre neuropsychologie semblent découvrir les notions fondamentales d’unité du corps et de l’esprit, dissociés par les théories dualistes. Physiologie, psychologie et philosophie se rejoignent après quelques siècles de séparation en entités distinctes et souvent opposées. Les neuro-bio-psycho-chercheurs, armés d’IRM fonctionnels, de dosages neurobiologiques et d’évaluations informatisées, explorent le siège de la conscience et publient ce que les Anciens avaient pressenti, observé et expérimenté : le coeur et la respiration sont au centre des émotions, les émotions sont au centre des relations et par là, au centre de la survie de l’individu et de l’espèce.
La notion d’homéostasie (homeo = identique, stasis = état => capacité d’un organisme vivant à rester en vie en maintenant stable son milieu intérieur malgré les variations du milieu extérieur) est née pour comprendre et expliquer comment l’individu survit en relation constante d’adaptation à son milieu, automatique et involontaire. La respiration et le coeur en sont une composante essentielle physiologique, mais aussi émotionnelle, totalement intégrée dans les processus relationnels et adaptatifs.

L’émotion indispensable à la survie
L’homme, immergé dans un environnement en perpétuel changement, en constante interaction avec lui, s’adapte et maintient son milieu intérieur stable au moyen de systèmes d’autorégulation.
SC_29_A05