Extinction massive

Extinction massive

2,00 €
TTC
La septième catastrophe écologique mondiale serait-elle en train de se dérouler sous nos yeux ?
Quantité

Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

Quels risques pour demain ?


La Terre a connu beaucoup de mutations depuis son apparition il y a 5 milliards d’années. Plusieurs catastrophes écologiques ont déjà eu lieu (5 ou 6 selon les scientifiques), entraînant la destruction de nombreuses espèces animales et végétales, parfois dans leur quasi totalité. L’épisode le plus connu est sans doute celui de la disparition brutale des dinosaures, il y a 65 millions d’années. Ces catastrophes, même si leurs causes exactes donnent lieu à des controverses d’experts, sont d’origine naturelle extérieure (changements climatiques dus à la dérive des continents, volcanisme, météorites géantes tombées sur Terre).
La septième catastrophe écologique mondiale, conduisant à la destruction accélérée et massive de toutes les espèces, est en train de se dérouler sous nos yeux. Cette fois-ci, la cause de cette destruction est majoritairement due à l’action de l’homme sur son environnement, depuis l’apparition sur Terre de l’homo sapiens, la version la plus intelligente de l’homme, il y a 130000 ans environ, c’est-à-dire très récemment à l’échelle de la planète. L’homo sapiens, c’est-à-dire étymologiquement "l’homme qui sait", est potentiellement capable de s’adapter à son environnement, capable de résoudre des questions complexes, capable de tirer les leçons de son passé, et pourtant, il semble foncer allègrement dans le mur de sa propre élimination, et de plus en plus vite.
De bon sauvage qu’il était, vivant de cueillette, de chasse, de pêche, en harmonie avec le milieu qui le nourrissait, il est passé au stade de prédateur, exploitant agressivement et détruisant systématiquement toutes les ressources minérales, végétales, animales de la nature qui, pourtant, le font vivre. Aujourd’hui, la majorité des scientifiques s’entendent pour dire que si la destruction des espèces continue au rythme actuel, il est possible que le 21e siècle voie la disparition définitive de l’être humain.

Le constat actuel

L’homme agit sur son milieu naturel (plantes, animaux) comme s’il ne faisait pas partie luimême de ce milieu. Or, il en fait partie et en dépend pour son alimentation, pour sa santé, et même pour sa survie, puisque les plantes et les microorganismes produisent l’oxygène que nous respirons et absorbent le dioxyde de carbone que nous exhalons. L’homme agit comme si les ressources naturelles étaient inépuisables...
SC_34_A01