Les yeux de l'amour

Les yeux de l'amour

2,00 €
TTC
De la souffrance animale à la libération...
Quantité

Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

Quels risques pour demain ?


Idris Lahore
psycho-anthropologue
entretien avec des élèves en formation

Emotions animales
Les animaux vertébrés sont des êtres à deux cerveaux, l’un physique ou reptilien, l’autre émotionnel ou limbique. Il leur manque le troisième cerveau, le cerveau pensant ou néocortex. Ceci signifie qu’ils ont des émotions, mais pas des pensées, celles-ci étant l’apanage de l’être humain (voir aussi le précédent numéro de Science de la Conscience).

Les animaux ont des émotions
Ayant une dimension émotionnelle, les animaux sont donc capables de curiosité, de cruauté, d’excitation, de colère, etc. Ces émotions sont à leur place chez les animaux, mais nous les avons qualifiées de négatives lorsqu’elles se manifestent chez l’être humain (voir aussi article p.30), justement parce qu’elles sont d’origine animale. L’être humain se situe entre l’animal et l’ange, et sa dimension animale est celle qui est liée à ces émotions. Qu’est-ce qui caractérise la souris ? La peur. Elle vit dans la peur, constamment agitée. C’est une caractéristique de son espèce. Lorsqu’un être humain a peur, ou lorsqu’il est peureux de tempérament, il est comme une souris. Il peut aller jusqu’à prendre l’aspect physique de la souris. Regardez autour de vous. Si vous trouvez ce qui caractérise le plus un de vos proches au niveau émotionnel, vous mettrez peu de temps à trouver à quel animal il ressemble. Vous risquez même d’être étonnés en réalisant à quel point certains de ses traits physiques rappellent l’animal en question !
SC_34_A03