Un Maître vivant

Un Maître vivant

2,00 €
TTC
Pour sortir de notre animalité et de nos conditionnements : du savoir, mais aussi et surtout de l’être...
Quantité

Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

L'avenir de l'homme

Selim Aïssel
fondateur de la psycho-anthropologie

Tripartition de l’être humain
Le point de vue auquel se place la psychologie spirituelle est celui de la tripartition de l’être humain. Composé d’un corps physique et matériel, il est issu de l’évolution terrestre minérale, végétale et animale qui le relie au monde matériel dont il subit les lois : celles de la naissance, de la croissance, de la dégénérescence et de la disparition ou de la mort. L’élément spirituel est celui que nous appelons "esprit": il est issu de la conscience supérieure, des mondes supérieurs que certains appellent "divins".
Les esprits, un jour, ont commencé à s’incarner dans ces corps physiques. Entre les deux se situe le troisième élément, le psychisme, objet de l’étude de la psychologie. Les religions l’appellent "âme", lieu de toutes les tribulations émotionnelles, sentimentales et intellectuelles de l’être humain. Une psychologie spirituelle étend son étude du domaine du psychisme à celui de l’esprit et de leur relation au corps physique. Le défi lancé à l’être humain est de sortir de l’animalité encore totalement présente en lui pour développer l’esprit, qui ne l’est que partiellement. Le psychisme joue le rôle d’intermédiaire entre les deux, tout en étant fortement imprégné d’animalité dans ses parties inférieures et de spiritualité dans ses parties supérieures. La proposition n’est donc pas "ange ou démon" mais "animal prisonnier des instincts ou être humain évolué et réalisé".

Le défi : sortir de l’animalité et développer l’esprit...
SC_35_A10