L'éveil des managers

L'éveil des managers

2,00 €
TTC
L’entreprise réconciliée
Quantité

Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

L'éveil des managers

Jean-Marie Descarpentrie
s
chef d’entreprise
Philippe Korda
conseil et formateur

Il n’y a pas de fatalité au capitalisme sans projet humain, à la dictature du résultat fi nancier trimestriel, au profond désengagement des salariés. Nous sommes au contraire convaincus que d’immenses gisements de progrès sont accessibles à chaque entreprise, à la société tout entière et à chaque individu au travail.

Oser inverser l’ordre des priorités

Aujourd’hui, l’heure est encore à la revanche de l’actionnaire : seuls les résultats fi nanciers comptent, l’argent est devenu la valeur dominante. La mondialisation a aussi apporté la revanche du client, puis celle du métier : les entreprises gagnantes sont celles qui choisissent leurs clients et se concentrent sur leur coeur de métier et savent inventer de nouveaux métiers. Et l’homme ? Il est encore souvent traité comme un moyen, un coût et une variable d’ajustement, et non comme une fi nalité et un investissement créateur de richesses. Heureusement, les leaders pionniers osent inverser l’ordre des priorités. Inverser les priorités, c’est placer le collaborateur avant le métier, et le métier avant l’actionnaire.

En effet, les collaborateurs compétents et heureux professionnellement rendent leurs clients heureux, puis leurs actionnaires satisfaits. Trois cercles vertueux de progrès se mettent ainsi en place : le partage des résultats fi nanciers récompense et encourage les collaborateurs à continuer à progresser ; le progrès de ces résultats nourrit une vision métier(s) de plus en plus ambitieuse ; l’augmentation de la création de valeur permet de rémunérer de mieux en mieux et de fi déliser les actionnaires. L’exemple de Southwest Airlines, comme celui de CarnaudMetalBox, démontre à quel point la primauté de l’humain et la force d’une vision ambitieuse métier/client produisent des résultats fi nanciers plus remarquables et plus durables que les stratégies de concurrents plaçant l’argent et l’actionnaire Jean-Marie Descarpentries au sommet de l’échelle des fi nalités.
SC_30_A10