Changer un peu

Vers un développement harmonieux

2,00 €
TTC
Pour avancer, l’être humain a besoin de développer harmonieusement les trois composantes de sa nature : son intellect, ses émotions, son corps physique...
Quantité

Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

Décidez de votre vie


L’équilibre des trois centres

La 4e Voie de Gurdjieff - et à sa suite la Psycho- Anthropologie de Selim Aïssel - parle des trois "centres" de l’être humain : centre intellectuel, centre émotionnel, centre physique (lui-même subdivisé en centre des mouvements, centre des instincts, centre sexuel). Gurdjieff avait d’ailleurs créé un institut "pour le développement harmonieux de l’être humain".

C’est un constat que nous pouvons faire : en dehors de quelques cas exceptionnels, les gens qui sont plus développés dans l’un de leurs centres et déficients dans les autres, réussissent moins bien que des gens plus ordinaires, mais plus équilibrés dans leurs centres. Le fait d’avoir trop de lacunes dans un centre, handicape l’évolution des deux autres, donc on réussit moins bien ce qu’on entreprend. Dans le domaine professionnel, on peut être supérieurement intelligent, si l’on a des lacunes au niveau de la mise en oeuvre, si l’on n’incarne pas correctement les projets dans des actions bien précises, on ne réussit pas. On peut aussi être handicapé au niveau émotionnel, par exemple par la timidité ou, à l’opposé, par une trop grande agressivité. Dans le domaine physique, des sportifs extrêmement doués et capables d’exploits à un moment, peuvent saboter leur carrière à cause d’un manque d’intelligence ou bien durer moins longtemps que d’autres pourtant moins doués parce qu’ils ont un psychisme moins fort, par exemple.

Plus le développement est harmonieux, meilleure est l’adaptabilité, donc l’adaptation à la vie. Gurdjieff considérait que l’évolution, la transformation de soi, était pour l’être humain une entreprise très difficile, qui demandait justement la plus haute adaptation à la vie, et à la vie dans ce qu’elle a de plus élevé. Donc, plutôt que d’être extrêmement doué dans un domaine, il vaut mieux développer l’ensemble de sa nature...
SC_37_A06