Les jeux psychologiques

2,00 €
TTC

Personnalisation

N'oubliez pas de sauvegarder votre personnalisation pour pouvoir l'ajouter au panier
  • Aucun fichier sélectionné .png .jpg .gif
Quantité

Pour commander la revue complète, cliquez sur le lien suivant :

N°44 - L’ABC du bien aimer


Les jeux psychologiques

Coline d'Aubret
Consultante en relations humaines


Un concept simple que l’on doit à Eric Berne

Eric Berne, le père de l’Analyse Transactionnelle (analyse des transactions entre les personnes), et élève de Freud, nous a laissé en héritage sa compréhension de certains processus relationnels qui sont à l’origine de souffrances récurrentes. Parmi les apports de ce brillant chercheur, la connaissance des jeux psychologiques est un des plus passionnants, car facile à comprendre, à repérer dans sa vie, et surtout, à anticiper, puis dépasser ! En effet, Eric Berne a démontré que nous passons plus des trois quarts de notre vie à jouer à des jeux qui, s’ils ne sont pas drôles, ont comme intérêt de calmer nos angoisses, nous donner l’impression d’exister et rassurer nos peurs existentielles, car ils confirment nos croyances sur nous-mêmes, les autres et le monde, même si ces croyances sont source de nos plus grandes difficultés. Par exemple, si j’ai développé la croyance que je n’étais pas intéressant, ni intelligent, je vais passer le reste de ma vie à chercher des partenaires de jeux, pour me confirmer que j’ai raison de penser cela de moi. Et même si quelqu’un met de l’énergie à me prouver que je vaux quelque chose, je mettrai de mon côté et de façon inconsciente tout en place pour lui prouver qu’il a tort. C’est ainsi que s’initient les jeux dès la plus petite enfance, à la suite des messages verbaux et non verbaux que nous donnent nos parents, éducateurs, dans les premières années de la vie. "Je t’aime à condition que… tu sois discret, tu fasses passer le plaisir des autres avant le tien, tu sois parfait, tu ne me dépasses pas, tu sois comme moi, malheureux et triste, etc.". Ces messages portent le nom d’injonctions, qui sont comme des marques de fabrique, des tampons personnels qui nous font reconnaître entre tous, avec nos caractéristiques précises. Personne ne peut échapper à cette empreinte laissée dans la première enfance par nos parents, tout à fait inconscients des messages qu’ils transmettent. C’est aussi pour cette raison que je ne rencontre pas par hasard mes partenaires de jeux, eux-mêmes en quête d’un joueur pour vérifier leurs croyances complémentaires aux nôtres. Nos rencontres amoureuses, professionnelles et sociales, le choix de nos professions et autres activités viendront ainsi étayer nos schémas de pensée les plus étonnants.
...

Un jeu où je suis toujours gagnant

3 rôles : victime, sauveur ou persécuteur

Des degrés d’intensité variables

Conseils pratiques pour arrêter de jouer

Donner des signes de reconnaissance

L’autre est aussi important que moi


...


Lire la suite dans la revue N°44




Pour commander un abonnement, cliquez sur le lien suivant :

Abonnement
SC_44_A05
996 Produits