Quid de l'immortalité ?

2,00 €
TTC
Quantité

Pour commander la revue complète, cliquez sur le lien suivant :

N°46 - De quel corps parlez-vous ?


Quid de l’immortalité ?

Selim Aïssel


L’homme possède-t-il l’immortalité ? La réponse de la psycho-anthropologie est très complexe, et nous ne pourrons en aborder que quelques aspects. Mais si être immortel signifie ne plus mourir, la question est : "Que signifie ne plus mourir ?" et implique qu’il existe en nous quelque chose qui n’appartient pas à la dimension terrestre, puisque tout ce qui est terrestre naît, vit et meurt. Pour comprendre, faisons un peu d’anatomie spirituelle ou occulte. Nous décrivons habituellement l’être humain de la façon suivante : un centre intellectuel capable de penser (que la théosophie et l’anthroposophie appellent le moi inférieur ou esprit), un centre émotionnel, appelé aussi corps astral, avec lequel il a des émotions et des sentiments, une sphère physique qui comprend un centre sexuel, correspondant au corps éthérique car il regroupe les énergies créatrices, ainsi qu’un centre du mouvement et un centre des instincts, ces deux derniers représentant le corps physique proprement dit, dans son fonctionnement le plus matériel. Voilà le premier corps que l’être humain possède à la naissance : un corps capable de penser, d’avoir des émotions, de se mouvoir, de se reproduire, un corps qui a la vie en lui et qui peut entrer en contact avec ce qui est matériel et terrestre. Y a-t-il là quelque chose d’immortel ? Vous savez que votre corps physique naît, croît et redevient poussière, donc disparaît complètement. Combien de temps durent vos émotions ? Et vos pensées, qui ne cessent de se succéder dans votre tête ? Qu’advient-il d’elles à la mort ? Elles ont été liées à la terre et resteront à la terre.

Un germe d’esprit de nature immortelle

Les religions et les spiritualités disent qu’il existe quelque chose d’immortel dans l’être humain. Les premières l’appellent l’âme ; les secondes, l’esprit ; la psycho-anthropologie l’appelle l’essence, un germe d’esprit qui s’incarne dans un corps physique pour y vivre une existence terrestre. Quand le corps physique arrive au bout de sa vie, elle le quitte à nouveau. Comme tout ce qui existe, cette essence a besoin d’être nourrie...



Lire la suite dans la revue N°46


Pour commander un abonnement, cliquez sur le lien suivant :

Abonnement

SC_46_A14