Curieux de sa vie pour transformer la peur

2,00 €
TTC

Auditeur : Pour lutter contre le trait de la peur, vous nous avez proposé deux grands axes de travail : d’une part, se désidentifier du corps physique par l’observation de soi ; d’autre part, un travail sur la confiance en soi et en l’Eternité. Y a-t-il d’autres manières de se désidentifier du corps physique que par l’observation, pour travailler le trait de la peur ?

Quantité

Tout prendre comme une expérience à faire

Auditeur : Pour lutter contre le trait de la peur, vous nous avez proposé deux grands axes de travail : d’une part, se désidentifier du corps physique par l’observation de soi ; d’autre part, un travail sur la confiance en soi et en l’Eternité. Y a-t-il d’autres manières de se désidentifier du corps physique que par l’observation, pour travailler le trait de la peur ?

Tout ce que tu vis est toujours une expérience que tu fais, quelque chose que tu peux apprendre. Quand tu rencontres quelqu’un, tu peux être curieux de cette expérience que constitue le fait de rencontrer quelqu’un. Quand tu es dans une situation professionnelle, tu peux être curieux de cette situation, curieux de ce qui va se passer, de ce que tu vas provoquer.

Quand tu es malade, tu peux être curieux de cette maladie, tu peux simplement et tranquillement regarder ce qui est en train de se passer, parce que c’est une expérience que tu fais. Le jour où tu meurs, tu regardes ta mort comme une expérience que tu vas faire. Tu es là, tu as peut-être été malade ou tu as eu un grave accident, et tu vas peut-être mourir: tu regardes cela aussi avec beaucoup de curio- sité (que va-t-il se passer maintenant ?) et tu fais cette expérience. Tu peux être curieux et intéressé par toute expérience que tu fais.

Dans cette curiosité, il n’y a pas de peur parce que tu es celui qui est curieux, qui est intéressé par l’expérience nouvelle qui se présente à lui. Il y a des expériences agréables, d’autres un peu plus douloureuses, mais tout n’est pour toi qu’expérience, une expérience que toi, tu vas faire. Si tu as un intérêt suffisant, tout n’est qu’expérience, que ce soit les expériences de la vie ou même l’expérience de la mort. C’est une expérience que tu vas faire et tu vas passer à travers. Si tu es attentif, mieux encore, si tu es conscient, l’expérience sera très intéressante de toute façon.


Pour commander la revue complète, cliquez sur le lien suivant :

N° 54 - Peur ou illusion ?

SC_54_A11