Les petits moi du mensonge

Les petits moi du mensonge

2,00 €
TTC
En vous observant, c’est-à-dire en divisant votre attention entre la partie en vous qui observe et l’autre qui est observée, vous découvrez peu à peu que d’innombrables "petits moi" dirigent tour à tour votre vie Quand ils sont bons, aimables, positifs, bienveillants, qu’ils vous donnent de l’énergie, conservez-les. Par contre...

Personnalisation

N'oubliez pas de sauvegarder votre personnalisation pour pouvoir l'ajouter au panier
  • Aucun fichier sélectionné .png .jpg .gif
Quantité

Qui dirige votre vie ?


En vous observant, c’est-à-dire en divisant votre attention entre la partie en vous qui observe et l’autre qui est observée, vous découvrez peu à peu que d’innombrables "petits moi" dirigent tour à tour votre vie [NdlR : voir aussi la revue Science de la Conscience n°50, entièrement consacrée aux "petits moi"]. Quand ils sont bons, aimables, positifs, bienveillants, qu’ils vous donnent de l’énergie, conservez-les. Par contre, si vous constatez qu’ils sont destructeurs, qu’ils ont tendance à vous mener au conflit avec les autres, ne les laissez pas diriger votre vie. Le Travail d’observation vous aide à ne plus être le jouet de ces petits moi négatifs qui vous manipulent. Il a un effet aussi dans votre vie extérieure : vous arrêtez d’être un jouet entre les mains de gens qui essaient de vous manipuler. Apprenez à voir de plus en plus vite les petits moi à l’oeuvre, à les repérer très vite. En les reconnaissant ainsi, c’est-à-dire en voyant comment ils pensent, ressentent, bougent et s’expriment, vous devenez libre de les suivre ou non. Vous avancez vers plus de vérité et d’authenticité, et vous commencez à diriger vous-même votre vie.


Le moi du mensonge : une force destructrice


Un des petits moi les plus forts et les plus nocifs que chacun porte en soi est le moi du mensonge, de la fausseté, qui se manifeste de façons diverses. Le mensonge est destructeur, non seulement de vos relations aux autres et au monde, mais aussi de votre être intérieur, de votre essence, tout simplement parce que l’essence est quelque chose de vrai. Autant la vérité fait croître l’essence, autant la fausseté la tue. Le mensonge est même peut-être la seule chose capable de tuer l’essence. Je parle là surtout des mensonges volontaires ; les autres, comme les justifications ou les exagérations, dont la base est le mensonge évidemment, sont le lieu du Travail et sont éliminés petit à petit.


Quatre types de mensonges


Il existe en fait de très nombreux moi menteurs en chacun. Ils sont, de plus, associés à l’un des autres traits principaux du caractère que sont l’orgueil, la peur, l’avidité et l’abus de sexualité. Mais on peut dire qu’il existe quatre types de mensonges auxquels il faut être particulièrement attentif. Tout d’abord, le mensonge à soi-même, constamment présent puisqu’on parle tout le temps en disant "je" alors qu’on est loin d’être un "je" : on est une multitude de petits "je", de petits moi. Mais il existe encore de nombreuses autres formes de mensonges à soi-même et nous y reviendrons. Le deuxième type de mensonge est le mensonge aux autres. Ensuite, viennent deux types de mensonges qui concernent plus particulièrement les élèves en Chemin : le mensonge au Maître et le mensonge à l’Enseignement.Vous savez qu'il y a des mensonges conscients et beaucoup de mensonges inconscients, et si, dans la vie ordinaire, il arrive que le mensonge soit parfois nécessaire, ou plus exactement qu'il ne soit pas toujours nécessaire d'être sincère (dans les affaires, par exemple), la sincérité est une nécessité lorsqu'on est sur le Chemin. Elle est même essentielle envers le Maître et envers les membres des groupes d'élèves auxquels on appartient. La proposition est donc que les menteurs parmi vous, y compris les menteurs occasionnels, au moins se taisent s'ils ne peuvent pas s'empêcher de mentir...


Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

N° 57 - Et si on arrêtait de mentir ? 

SC_57_A04
1000 Produits