Devenir vrai

Devenir vrai

2,00 €
TTC

En fait, vous êtes toujours dans le mensonge, comme vous l’êtes dans les quatre autres traits négatifs principaux du caractère (orgueil, peur, avidité, abus de sexualité). Une fois qu’on a constaté cette réalité, que peuton faire ? Non pas s’installer dans la déprime ou l’apitoiement sur soi-même en devenant plus mécanique encore, mais...

Quantité

Créer peu à peu un être vrai

En fait, vous êtes toujours dans le mensonge, comme vous l’êtes dans les quatre autres traits négatifs principaux du caractère (orgueil, peur, avidité, abus de sexualité). Une fois qu’on a constaté cette réalité, que peuton faire ? Non pas s’installer dans la déprime ou l’apitoiement sur soi-même en devenant plus mécanique encore, mais faire le travail de prise de conscience et de non-manifestation, et adopter des attitudes extérieures de qualité, des attitudes dont on décide et qu’on substitue à ses fonctionnements mécaniques. Travail intérieur, puis travail extérieur, c’està- dire passage de la connaissance à l’amour : on met en place quelque chose pour les autres, on fait un don aux autres.

Auditrice : C’est comme si on se créait un nouvel être ?

Oui, exactement. On se crée un nouvel être intérieur et extérieur, on fait de sa vie une oeuvre d’art. Au niveau physique, une plus grande harmonie s’installe : on marche droit, on ne s’avachit plus, etc. Au niveau émotionnel, on remplace les émotions négatives par des sentiments de qualité. Au niveau intellectuel, la pensée devient de plus en plus aiguisée et claire. Ce nouvel être englobe tout. Jusquelà, les traits vous séparaient du monde et des autres. Quand on a atteint le Soi réel, il n’y a plus de séparation. Le faux, le mensonge, a disparu, on est dans le vrai et il est un.

Dans un ordre précis

Vous, vous nous parliez la semaine dernière de la découverte que vous veniez de faire d’une forme de l’orgueil en vous. L’une de ses manifestations est la vanité, avec tout ce qu’elle implique de mensonge. Orgueil, vanité, mensonge : quand on commence à tirer un fil, tout le reste se déroule. Le processus de découverte des traits se fait dans un ordre précis. C’est même à cela qu’on reconnaît que ce que dit quelqu’un est vrai. Quand quelqu’un vient me raconter qu’il a découvert l’orgueil en lui, j’écoute la suite pour savoir s’il s’agit d’une véritable compréhension et pas seulement de mots. Si c'est vraiment du vécu, la découverte d'un autre trait suivra nécessairement...



Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

N° 57 -Et si on arrêtait de mentir ?

SC_57_A09