Connais-toi toi-même

Connais-toi toi-même

2,00 €
TTC

La Psycho-Anthropologie propose un travail d’étude, puisqu’il faut connaître quelques éléments de base, et un travail sur soi. L’étude permet de comprendre les lois de l’être, aussi bien celles de l’être individuel que de l’existence en général. Le travail sur soi permet de se relier concrètement à ces lois.

Quantité


Étude et pratique

La Psycho-Anthropologie propose un travail d’étude, puisqu’il faut connaître quelques éléments de base, et un travail sur soi. L’étude permet de comprendre les lois de l’être, aussi bien celles de l’être individuel que de l’existence en général. Le travail sur soi permet de se relier concrètement à ces lois. On dit aussi que ce travail permet de découvrir une dimension supérieure, tout en sachant qu’il se fait dans la vie de tous les jours. Mais l’extraordinaire se manifeste lorsqu’on transcende l’ordinaire. Vous connaissez tous le précepte qui était inscrit sur le fronton du temple de Delphes : "Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux". Voilà comment on peut passer d’une connaissance ordinaire à une connaissance extraordinaire : par la connaissance de soi. Connais-toi toimême et tu entreras dans une connaissance immense, bien au-delà de toi-même .

 Vous avez tous entendu ce précepte, certains ont même peut-être fait des dissertations sur le sujet, mais avez-vous mesuré ce qu’il signifie réellement ? Il signifie que si l’on apprend réellement à connaître ses propres principes de fonctionnement, on touche aux principes de fonctionnement de l’univers. Sous une forme un peu différente, les alchimistes du Moyen-Âge disaient que le macrocosme se reflétait dans le microcosme qu’est l’être humain. Celui qui apprend à connaître l’un est capable de connaître l’autre. Ce qui, pour la plupart, n’est qu’un concept abstrait, une théorie, est pour la Psycho-Anthropologie une réalité, à laquelle elle mène à travers la connaissance de soi...

Des moi multiples

Dès qu’on commence à se connaître soimême, on se rend compte que l’être humain n’est pas une unité, contrairement à ce qu’il imagine généralement. Il n’a pas un moi unique, mais de nombreux moi, de nombreuses parties en lui-même...



Pour commander le magazine complet, cliquez sur le lien suivant :

N° 57 -Et si on arrêtait de mentir ?

SC_57_A10