N°28 - Quel sens a ma vie ?

8,00 €
TTC

Il vaut certainement la peine alors de nous demander où nous mettons notre énergie, où nous entraînent nos actions quotidiennes et nos schémas de pensée. Après quelques considérations essentielles sur le fonctionnement du cerveau et la façon dont il se met au service de nos intentions les plus fortes, un certain nombre d’articles sont consacrés aux options possibles pour un être humain.

Quantité

EDITO


Chers lecteurs,

Nous arrivons en fin de cette année 2007, pleine de rebondissements au niveau planétaire. N’est-il pas facile de sentir une atmosphère de changements profonds qu’il est encore difficile de nommer mais dont nous percevons les effets jour après jour ? N’est-ce pas un bon moment pour faire le point sur notre vie et d’envisager la suite de notre existence avec un peu plus de recul ? N’est-ce pas le moment de prendre notre responsabilité entière dans le vaste mouvement de mutations qui se dessine ? Nous avons pensé qu’une préoccupation commune à tous les êtres humains était de satisfaire leur soif de bonheur. Mais nous savons aussi que ce bonheur se décline sous tellement de formes en fonction d’un nombre important de facteurs. De quoi dépend le sens que nous donnons à notre vie ? Après qui ou quoi courons-nous ? Qu’est-ce qui nous rend heureux et malheureux ? Peut-être trouverez-vous dans ce numéro de quoi vous situer sur une échelle qui nous parle des différents sens de la vie. Entre le vide (pas de sens) et la quête de l’absolu, il existe bon nombre de quêtes intermédiaires, qui sont le moteur de nos existences : confort matériel, renommée, famille, travail, art et beauté, science et savoir, religion, spiritualité… Au-delà des notions de bien et de mal, nous avons voulu montrer que nos aspirations les plus hautes nous plongent dans un “makam”, un champ de forces qui, d’une façon ou d’une autre, nous attire en lui.
Il vaut certainement la peine alors de nous demander où nous mettons notre énergie, où nous entraînent nos actions quotidiennes et nos schémas de pensée. Après quelques considérations essentielles sur le fonctionnement du cerveau et la façon dont il se met au service de nos intentions les plus fortes, un certain nombre d’articles sont consacrés aux options possibles pour un être humain. Que se passe- t-il quand notre vie n’a pas de sens, ou lorsque la famille remplit notre existence ? Nous avons découvert qu’une grande partie de nos lecteurs peut se reconnaître sous la casquette “créatifs culturels” dont la définition est en perpétuelle évolution, comme le flux de la vie, avec cependant des valeurs fortes comme celles que nous défendons : écologie, spiritualité, développement personnel, respect des autres et de la différence, liberté d’expression… Il est intéressant de constater que chaque être humain peut continuer son processus d’individuation en se hissant sur cette échelle du sens de la vie, qu’aucune étape n’est bonne ou mauvaise et qu’elle a juste besoin d’être vécue, comprise et simplement dépassée. Si nous devions donner un titre plus général à ce numéro, cela pourrait être : “Quelle est votre intention la plus forte ?”. Cette question, nous pouvons nous la poser chaque matin, et mieux encore, décider de la réponse !
Nul doute qu’elle se réalisera si nous y mettons assez d’intensité. Tout comme peuvent se réaliser nos intentions à l’échelle de toute notre vie. Vos réactions et témoignages seront bienvenus à ce sujet. Toute l’équipe est heureuse de vous offrir des moments de lecture qu’elle espère privilégiés, et vous sou- haite de passer cette fin d’année dans la paix, la gratitude, la joie partagée avec ceux que vous aimez. Et puisque nous parlons de sens, n’oublions pas le sens profond de ces fêtes qui nous invitent au pardon au plus profond de nous-mêmes.

Coline d'Aubret

SOMMAIRE




Version papier épuisée, maintenant disponible en fichier PDF

SC_28