N°35 - l'Avenir de l'Homme

8,00 €
TTC

Avec ce N° 35 se termine la série des revues consacrées à l’évolution de notre humanité.
Et c’est le grand espoir que veut laisser ce numéro : sous l’œil bienveillant d’un destin qui, de toute façon, nous dépasse, nous récolterons le fruit du plus petit de nos efforts. Il y faut juste quelques ingrédients de base : une réelle motivation, un minimum d’informations et, surtout, beaucoup d’amour.

Quantité

EDITO

Amis lecteurs,

Avec ce numéro 35 se termine la série de quatre magazines consacrés à l’évolution de notre humanité. Sagesse, fraternité, spiritualité, changements de comportements… : avec l’aide de nos auteurs, nous avons fait le tour des diverses options qui s’ouvrent maintenant à nous.
Après cet état des lieux et cette ouverture vers des pistes possibles, nous savons que l’être humain possède le libre arbitre et qu’il incombe désormais à chacun de se positionner, de décider, de réagir, en se laissant inspirer par l’enthousiasme et l’optimisme que nous avons voulu vous insuffler dans nos pages.
Nous pensons en effet qu’il est passionnant non seulement de vivre cette période charnière de l’histoire de l’humanité, mais aussi d’en être des acteurs attentifs, responsables, influents, chacun à l’endroit où il vit dans ce vaste monde. Et oui, nous sommes assez intelligents pour appréhender de façon plus objective ce passage d’un niveau à un autre, d’une façon de penser, de vivre et de consommer à une autre, qui soit plus respectueuse de l’environnement, de l’humanité et de la vie toute entière.
Dans ce numéro, nous sommes invités à nous informer, réfléchir par nous-mêmes, faire la paix en nous et autour de nous, méditer, nous relever, nous redresser, nous réveiller ; bref, devenir plus sages… Autant de thèmes abordés par nos auteurs, en toute authenticité et avec finesse et profondeur. Un espace important a été laissé à quelques-uns des sages de notre temps, qui nous ont surpris par leur maîtrise du savoir et, plus fondamental encore, leur maîtrise de l’être. Partez à leur recherche en parcourant ce numéro vous les trouverez certainement  et laissez-vous surprendre et inspirer.
Nous tenons à remercier les penseurs, philosophes, médecins, consultants et autres experts, de la pertinence de leurs réflexions élaborées sur le terrain (terreau ?) de leur spécialité. Notre directeur artistique s’est lui aussi surpassé, afin de vous laisser, à la fin de cette thématique très spéciale, avec une impression de beauté, de sérénité, des sensations, des émotions, des couleurs, des plaisirs susceptibles de donner des ailes à vos espoirs les plus fous et vos résolutions les plus intrépides.
Maintenant, la vie continue et nous emporte vers demain, mais nous ne pourrons plus regarder de la même façon la Terre, les plantes, les animaux, les hommes qui l’habitent. Nous avons compris que, du plus petit au plus grand, tous les êtres vivants sont reliés de façon intime. Nous ne sommes pas seuls dans l’univers, et le moindre de nos gestes, de nos pensées et de nos émotions influent sur ce et ceux qui nous entourent. Nous pensons même que c’est de cette alchimie quotidienne, nichée au cœur de nos actes les plus simples, que l’avenir dépend.
Et c’est le grand espoir que veut laisser ce numéro, au final : sous l’œil bienveillant d’un destin qui, de toute façon, nous dépasse, nous récolterons le fruit du plus petit de nos efforts. Il y faut juste quelques ingrédients de base : une réelle motivation, un minimum d’informations et, surtout, beaucoup d’amour.

En toute amitié

Coline d’Aubret

SOMMAIRE

Quelle sagesse pour aujourd'hui

Ce ne sont pas tant nos progrès scientifiques et techniques qui sont en cause que notre état d’esprit. De deux choses l’une : soit la sagesse qui a prévalu au cours des derniers millénaires a été perdue, oubliée ou occultée, soit elle est toujours bien vivante mais ne suffit plus à nous préserver du désastre. Dans un cas, il s’agit de la restaurer, dans l’autre de la réviser au plus vite.
Quelle option choisir ?...

Entre ciel et terre

Le dicton selon lequel "Qui n’avance pas, recule’" pourrait être un excellent leitmotiv dans la société occidentale qui impose son modèle au monde depuis plusieurs décennies...

Moments d'éveil

En fait, peut-être que Dieu se cache dans les moments incompréhensibles ou dans les questions sans réponses...

La psycho-anthropologie et son rôle dans le monde

L’un des grands principes de la psycho-anthropologie est qu’avant de vouloir changer le monde, il faut d’abord essayer de se changer soi-même, et donc, avant de militer pour la paix dans le monde, il est d’abord nécessaire de faire la paix en soi...

Eveil et verticalité

Il est nécessaire d’ajouter que la verticalité est essentiellement la dimension de CONSCIENCE de l’être humain capable de "connaissance de soi", c’est-à-dire d’observer la manière dont il vit, pense et agit dans l’horizontalité de son existence...

La double biographie de l'être humain

La 4e Voie nous dit qu’il existe deux types de psychologies : celles qui considèrent que l’être humain apparaît sur terre comme un être neuf et celles qui considèrent au contraire qu’il vient d’un ailleurs (qui reste à définir). Cette seconde optique considère que l’être humain naît avec une certaine structure de son psychisme et de son esprit, différente selon chaque individu, cette différence étant au hasard, à la réincarnation ou à la récurrence ou éternel retour...

Penser autrement

La pensée est un bienfait pour l’être humain, mais elle s’est emballée. Ceci est peut-être dû au fait qu’elle est toute jeune, trop jeune : elle est le dernier élément qui s’est ajouté à la nature humaine. L’être humain est terriblement jeune et l’instrument qui lui permet de penser, le néocortex, est trop jeune, il nécessite d’être affiné...

La condition humaine

Lorsqu’un homme "s’éveille à lui-même" et devient conscient de sa situation, il se rend compte qu’il ne sait rien de ses origines et encore moins de son destin, malgré toutes les idées et théories religieuses, scientifiques ou philosophiques que l’éducation a mises en lui...

Un maître vivant

Le défi lancé à l’être humain est de sortir de l’animalité encore totalement présente en lui pour développer l’esprit, qui ne l’est que partiellement...

Informer

Pour qu’une "information"vous "trans-forme" réellement, il vous faut la percevoir comme nouvelle...

La paix en soi

Pour pouvoir nous libérer de tout ce qui nous empêche d’être heureux ou de nous réaliser, il est nécessaire de veiller à harmoniser trois types de relations ou connexions, qu’Idris Lahore appelle des racines : La racine du sang et de la famille : il nous faut être correctement et harmonieusement relié par le sang à nos parents et, plus particulièrement, à notre mère...

Quelle médecine pour demain ?

lle résonne aussi aux fondements de toute véritable médecine : le médecin est l’instrument qui doit permettre au malade de mobiliser ses propres forces de guérison. Pour cela, il convient d’agir (ou de se taire) afin que le patient ressorte du cabinet dans sa force, alors qu’il y est entré dans la faiblesse, l’angoisse et le doute. Le médecin ne doit pas affaiblir le malade par des mots porteurs de ses propres doutes, de ses propres angoisses, de son propre manque d’attention...

SC_35