N°57 : Et si on arrêtait de mentir ?

8,00 €
TTC

Les Français, et beaucoup d’autres peuples, réclament le "parler vrai", sans tabous. La liberté d’expression est le nom que l’on donne à cette habitude bien de chez nous, surtout quand il s’agit de parler des autres. Maintenant, dire ce que l’on pense, est-ce parler vrai ?

Quantité

EDITORIAL

Chers lecteurs,

Après la peur, puis l’orgueil et la vanité, nous voici au coeur du mensonge et autres illusions. Nos fidèles lecteurs semblent apprécier ce regard sans concession sur nos us et coutumes du 21e siècle. Cela fait tellement de bien de pouvoir se parler, se regarder, se découvrir, sans artifice, de "parler vrai".
D’ailleurs, l’actualité ne nous démentira pas. Les Français, et beaucoup d’autres peuples, réclament le "parler vrai", sans tabous. La liberté d’expression est le nom que l’on donne à cette habitude bien de chez nous, surtout quand il s’agit de parler des autres.
Maintenant, soyons sérieux. Dire ce que l’on pense, est-ce parler vrai ? Sommes-nous vraiment capables de voir tous les éléments d’une situation de vie ? Le passé qui en est le point de départ, le présent, et les conséquences dans le futur ? Il y a moi, d’abord. Moi que je ne connais pas, juste un peu, si peu, au point que parfois, je m’étonne ! Ensuite, il y a l’autre aux mille facettes, celle de cet instant, celle d’hier, celle qu’il montre à d’autres que moi et qui change selon les circonstances. Comme moi, finalement. Alors, comment savoir si je suis dans la vérité quand je parle, je pense, j’agis ? Quelles valeurs ont mes promesses ? Mes affirmations ? N’ai-je jamais changé dans ce qui faisait mes certitudes ?
Vous êtes désormais familiers de cet adage célèbre que nous reprenons souvent dans nos pages : "Connais-toi toi-même et tu connaitras l’univers et les dieux".
Celui qui s’essaie à l’observation approfondie de lui-même s’aperçoit combien il ne se connaît pas, justement, combien il est difficile de se connaître, car nous sommes tous tellement ignorants quant à notre véritable nature, tellement bardés d’illusions, de croyances, et bien équipés d’oeillères. Nous sommes tellement identifiés à notre corps, à nos émotions, à nos pensées du moment, que nous croyons être cela, et nous croyons que tout ceci est vrai. Pourtant, dans les minutes qui suivent, face à une autre personne peut-être, une autre facette se montre, totalement différente. La vérité ne se possède pas, elle ne peut être que relative dans notre monde terrestre, on ne peut que la chercher, et être un chercheur de vérité est le but d’une vie, une mission à plein temps. La seule probablement qui vaille vraiment la peine d’y mettre de l’énergie.
Car l’ignorance est la cause de toutes nos souffrances, et même si la perte de nos illusions fait mal, elle nous rapproche de ce que nous sommes vraiment. N’est-ce pas notre rêve le plus secret ? Alors, vous qui revendiquez la liberté d’expression, la liberté tout court, vous serez d’accord avec moi si je vous dis qu’elle commence par l’arrêt de tous les compromis qui nous emprisonnent et nous empêchent de nous exprimer, ainsi que les justifications, les mensonges. Et vous aimerez dans ce numéro partir à la recherche de quelques vérités, sachant que la seule vraiment intéressante est celle qui nous révèle à nous-même.
Toute l’équipe sera heureuse de partager avec vous cette aventure et de recueillir les fruits de vos découvertes.

Chaleureusement,

Coline d’Aubret

SOMMAIRE

La mort est une autre vie

"Le Premier Souffle" illustre ce qui se passe au moment de la mort et dans la mort, pour ne plus en avoir peur et pour pouvoir observer tout en restant curieux, comme lorsqu’on est face à quelque chose de neuf et d’intéressant. Qu’est-ce que la mort, dans un premier temps ?

Le mensonge du biscuit entier

Avez-vous entendu parler de cette histoire dans l’Ohio, en cette fin décembre 2014 ? "J’ai le sentiment d’être une fille prise au piège dans un corps de garçon"

Le mensonge

La vérité peut être comme un couteau qui partage des aliments entre frères, mais elle peut aussi être comme un poignard qui transperce le coeur...

Les petits moi du mensonge

En vous observant, c’est-à-dire en divisant votre attention entre la partie en vous qui observe et l’autre qui est observée, vous découvrez peu à peu que d’innombrables "petits moi" dirigent tour à tour votre vie.

Les pièges de l'illusion

Pour sortir de l’illusion, il existe un Chemin dont il faut parcourir toutes les étapes.

Le chemin  de l'illusion

Les êtres humains ne savent pas réellement qui ils sont, ils se prennent pour leur ego, ils s'identifient à leur corps, à leurs théories, à leurs possessions matérielles, à leurs petits moi, à une cause...

Démasquer les illusions sur soi

Pour avancer vers la connaissance de soi, des autres et du monde, il faut comprendre la nécessité de se libérer de ses illusions.

La justification

La justification intérieure est ce processus qui vous permet de justifier, face à vous-même, la raison de vos actions ou de vos pensées, bonnes ou mauvaises. Elle suscite en vous les "bonnes raisons" que vous invoquez pour expliquer et justifier votre façon d’agir et de penser...

Devenir vrai

En fait, vous êtes toujours dans le mensonge, comme vous l’êtes dans les quatre autres traits négatifs principaux du caractère (orgueil, peur, avidité, abus de sexualité). Une fois qu’on a constaté cette réalité, que peuton faire ? Non pas s’installer dans la déprime ou l’apitoiement sur soi-même en devenant plus mécanique encore, mais...

Connais-toi toi-même

La Psycho-Anthropologie propose un travail d’étude, puisqu’il faut connaître quelques éléments de base, et un travail sur soi. L’étude permet de comprendre les lois de l’être, aussi bien celles de l’être individuel que de l’existence en général. Le travail sur soi permet de se relier concrètement à ces lois.

Atteins ta propre vérité !

Dans une seule personne, il n’y a pas encore la force créatrice des mondes, il n’y a pas encore la force d’union, la force d’amour, la force d’inclusion, il n’y a rien de tout cela. Un, c’est un. Un qui va vers un but, c’est un qui va vers deux, un qui va vers une inclusion, mais il n’y est pas encore, tout le Travail est à faire, toute l’énergie est à y mettre...

Vérité absolue et vérité relative

À travers la méditation, vous pouvez petit à petit vous éveiller à l’autre dimension de la réalité ou de la vérité parce que vous vous élevez petit à petit vers une forme d’absolu. Mais vous ne pouvez atteindre l’Absolu qu’à partir du moment où vous avez laissé derrière vous toutes les formes de relativités…

Le mensonge des énnéatypes

L’ignorance est le plus fondamental des trois poisons, car c’est celui qui facilite les deux autres. "L’ignorance consiste à ignorer (volontairement ou involontairement) la véritable nature de la vie. C’est un aveuglement à la réalité de l’interdépendance...

Ma vie en bout de mensonge

Une autre de nos illusions consiste à nous prendre pour nos pensées, nos émotions, notre corps physique. C’est avec une parfaite bonne conscience que nous disons "je" en parlant de ce qui vit en nous...

Ma vérité sur le mensonge

La Psycho-Anthropologie propose un travail d’étude, puisqu’il faut connaître quelques éléments de base, et un travail sur soi. L’étude permet de comprendre les lois de l’être, aussi bien celles de l’être individuel que de l’existence en général. Le travail sur soi permet de se relier concrètement à ces lois.

SC_57
986 Produits